jeudi 31 décembre 2009

Piqûre de rappel!

Une petite piqûre de rappel : pensez à vous inscrire rapidement si vous souhaitez venir aux prochains stages.

Le fonctionnement est toujours le même : vous amenez vos contenants (où trouver des contenants?) et repartez avec vos produits adaptés à votre peau... Pour les contenants vraiment spécifiques, je peux fournir.
Les ateliers ont tous lieu en après-midi entre 14h et 17h environ et accueillent au plus 5 personnes.

Prochainement deux stages "apprendre à faire ses cosmétiques maison" :
- du lundi 15 au vendredi 19 février 2010
- du lundi 12 au vendredi 16 avril 2010
Le lundi : les bases (règles, découvertes des ingrédients et produits finis...), les recettes minute. Réalisation d'un masque minute.
Le mardi : les baumes avec réalisation d'un baume à lèvres et d'un baume corporel (en chantilly ou non). Le contenant pour le baume à lèvres est fourni.
Le mercredi : les produits de massage avec réalisation d'une huile de massage et d'une bougie de massage.
Le jeudi : les crèmes avec réalisation d'une crème visage et d'une crème corporelle.
Le vendredi : libre (chacun prépare le produit de ses envies : déodorant, shampoing...).
Prix : 175€

Pour vous inscrire contactez moi par mail (formulaire de contact à droite du blog) ou par téléphone au 03 85 94 76 79. L'inscription n'est définitive qu'après paiement des arrhes.
Pour ceux qui viennent de loin, il existe des chambres d'hôtes à bas prix à proximité de Chalon-sur-Saône.

NB : Pour ceux qui viennent via l'ACEB71, des stages de 4h autour des baumes ou des crèmes sont prévus sur 8 samedis entre janvier et mars (c'est l'ACEB qui s'occupe des inscriptions).

mardi 29 décembre 2009

Mon super moule à savons !!

Mon grand-père m'a fabriqué un super moule à savons démontable... Je vais enfin pouvoir me faire des super savons bien lisses et bien réguliers...
Il est en plastique et fait 8cm de large sur 24 de long.
J'ai hâte de l'essayez !

Merci papi ! :-)

samedi 26 décembre 2009

Savon à barbe menthe citronnée (refonte)

J'ai fait cette recette le 06 décembre en prévision de Noël.
Mon mari se rase au blaireau et avait envie d'un savon à barbe maison... Alors en attendant de lui faire un vrai savon j'en ai profité pour lui en faire un en refonte histoire de recycler mes savons d'Alep (savon réputé pour les problèmes de peau et utilisé aussi pour le rasage), comme ce savon est vert j'ai opté pour une version mentholée...

Ce savon contient :
- 100g de savon d'Alep rapé (66%)
- 29g HA Menthe poivrée (19%)
- 15g HV Coco (10%)
- 3g Glycérine (2%)
- 3g Mousse de babassu (2%)
- 0,75g (25 gouttes) HE Menthe citronnée (0,5%)
- 0,37g (12 gouttes) HE Menthe poivrée (0,25%)
- 0,37g (12 gouttes) HE Litsée citronnée (0,25%)

Mettre à fondre au bain-marie l'ensemble des ingrédients sauf les HE... Mélanger de temps en temps (ça peut prendre une heure donc... patience).
Quand on obtient une pâte verte homogène et translucide, sortir du bain-marie, ajouter les HE et couler en pot.
Laisser sécher.

dimanche 20 décembre 2009

Shampoing solide fortifiant romarin / citron

Voici mon dernier shampoing solide. J'ai retravaillé un peu les proportions entre les deux TA ainsi que la proportion d'eau (trouvant mes shampoings vraiment très durs).

Au final, ça donne ça :


Phase 1 :
- 20g sodium coco sulfate (40%)
- 10g SCI (20%)
- 6g eau (12%)
- 5,5g shikakai (11%)
- 4,25g HV Jojoba (8,5%)
- 2,5g CE (5%)
- 1g acide citrique (2%)

Phase 2 :
- 0,25g (3 gouttes) Géogard 221 (0,5%)
- 0,25g (9 gouttes) HE Citron (0,5%)
- 0,25g (9 gouttes) HE Romarin à cinéole (0,5%)

Faire fondre la phase 1 au bain-marie jusqu'à obtenir une pâte homogène. Hors du feu, ajouter la phase 2 puis mettre en moule. Placer 30min au congélateur avant de démouler.

pH obtenu après divers tests de dissolution : entre 5,3 et 5,6... donc parfait !

Cout de revient pour un shampoing de 50g : moins de 1,65€

vendredi 18 décembre 2009

Macérat arnica / immortelle

Je lance aujourd'hui un nouveau macérat en couplant les propriétés de l'arnica, de l'immortelle et de l'huile de macadamia.
Le but est de l'utiliser dans des soins anti-bosses, hématomes, contusions...

L'arnica est anti-hématome, anti-inflammatoire et stimule la circulation du sang (idéal en cas de contusions, douleurs musculaires, entorses...). Attention ne pas l'employer sur des plaies ouvertes (l'arnica étant toxique en interne)!
L'immortelle est anti-hématome, anti-inflammatoire, cicatrisante (idéale sur les plaies, contusions, l'acné, l'eczéma et le psoriasis).
L'huile de macadamia est une huile idéale pour les peaux sensibles, cicatrisante, apaisante et circulatoire. En plus elle ne laisse pas de film gras.

Un macérat idéal pour les contusions (sans plaies ouvertes) et douleurs musculaires diverses.
J'ai fait moitié/moitié arnica/immortelle avant de couvrir d'huile... Je l'ai chargé au max en plantes (et j'ai fini ma macadamia, quelques mL de plus auraient été bienvenus)...
Filtration dans un mois.

TAG de Noël

Me voilà tagguer à deux reprises. Une fois par Wistiti (qui a oublié de me prévenir... heureusement que je lis son blog! lol) et une fois par Kakounette.
Le but est simple, écrire 10 vœux au père Noël...
Alors, je voudrais :

1) que personne n'ait plus à vivre de vrais problèmes de santé, parce que se sentir diminué dans son corps, freiné dans ses possibilités c'est vraiment quelque chose de difficile surtout dans notre société perfectionniste !
2) que chaque personne qui lit ce blog prenne un engagement pour la planète (trier ses déchets, prendre moins sa voiture, utiliser ses feuilles de papier recto-verso... ce que vous voulez!)
3) plus d'écoute et de respect entre les êtres qui composent cette belle planète, parce que ce sont nos différences qui nous enrichissent...
4) ne plus passer pour une folle quand je parle de décroissance plutôt que de société de consommation
5) un vœux très personnel que je révèlerais pas sur la place publique (mais les amis trouveront je pense... et désolé de frustrer les autres...)
6) que 2010 marque le début de notre projet de construction d'une maison en paille (donc qu'on trouve terrain et argent nécessaire...).
7) ne voir plus que du bonheur dans les yeux de mon mari.
8) que les soucis que j'ai eu avec un de mes employeurs se règlent rapidement, à l'amiable (parce que les prud'hommes ce sera long et pas drôle... cf vœux n°3)
9) la fin de la société capitaliste (bref de la spéculation qui creuse un peu plus les différences riches/pauvres nord/sud) pour une société plus équitable.
10) du bonheur pour tous !

Et joyeux Noël à tous !!

Et je taggue Ambael, Dragonjoli, Misstambouille et Mady (car je rêve de la voir répondre en dessin)...

mercredi 16 décembre 2009

Crème corps hydratation (sans HE)

Et voici la version pour le corps de ma crème pour peau déshydratée, toujours avec la contrainte de la faire la plus neutre olfactivement possible. Cette version est un peu plus émolliente et un peu plus nourrissante que la version visage...


Elle contient :


Phase huileuse :
- 5g Cire émulsifiante n°2 (5%)
- 2g Alcool cétylique (2%)
- 7g HV Macadamia (7%)
- 7g HV Sésame (7%)
- 5g HV Coco fractionnée (5%)
- 4g Beurre de karité (4%)

Phase aqueuse :
- 32,3g Eau (32,3%)
- 31g HA Fleurs d'oranger (31%)

Troisième phase :
- 1g Inuline (1%)
- 5g Glycérine (5%)
- 0,5g (7 gouttes) Géogard 221 (0,5%)
- 0,2g (7 gouttes) Vit.E (0,2%)

On peut mettre l'inuline à fondre avec la phase aqueuse.
Chauffer les 2 premières phases au bain-marie (à 70°C) avant de les émulsionner ensemble. Ajouter la troisième phase après refroidissement.

J'aime beaucoup la texture très onctueuse obtenue par le mélange n°2/cétylique...

Coût de revient pour 100g de crème : moins de 1,85€

mardi 15 décembre 2009

Crème visage hydratation (sans HE)

Une petite crème spécialement formulée pour une peau mature deshydratée... Avec la contrainte supplémentaire de la faire sans odeur, donc sans HE.


Elle contient :

Phase huileuse :
- 2,5g Olivem 1000 (5%)
- 4g HV Sésame (8%)
- 2,5g HV Coco fractionnée (5%)
- 2,5g Squalane (5%)
- 1g Phytostérols d'avocat (2%)

Phase aqueuse :
- 15,3g HA Fleurs d'oranger (30,6%)
- 15,3g Eau (30,6%)

Troisième phase :
- 2,5g Gel aloé véra (5%)
- 2,5g Extrait glycériné de roses (5%)
- 0,25g (2 PINCH) Allantoïne (0,5%)
- 0,5g (1 TAD) Inuline (1%)
- 0,25g Aosaïne (0,5%)
- 0,5g (17 gouttes) Extrait CO2 framboises (1%)
- 0,25g (3 gouttes) Géogard 221 (0,5%)
- 0,15g (5 gouttes) Vit.E (0,3%)

Les poudres de la troisième phase peuvent être mises à fondre avec la phase aqueuse...

On retrouve la texture particulière amenée par l'olivem : une crème légèrement gélifiée, très pénétrante mais qui laisse une impression de peau nourrie en profondeur.

Coût de revient : 2,3€ les 50g (environ 50mL)

dimanche 13 décembre 2009

Shampoing simplissime pour cuir chevelu capricieux

Mon homme avait beaucoup aimé son dernier shampoing liquide qui lui a permis d'espacer ses shampoings. Puis il m'a demandé à tester une version solide et, s'il aime beaucoup le format, cette version a malheureusement marqué un retour des pellicules (réaction aux TA en poudre, au CE?? cela reste encore à déterminer...). Du coup, retour au shampoing liquide avec en plus intégration de la racine de pivoine pour faire disparaitre ses vilaines pellicules.
Donc, "shampoing simplissime" car très simple à faire (rien à chauffer) et "pour cuir chevelu capricieux" à cause des tendances pelliculaires et à regraisser...

Ce shampoing contient :

Phase 1 :
- 50g Base moussante douceur (25%)
- 10g Douceur de coco (5%)
- 20g Mousse de babassu (10%)

Phase 2 :
- 107g Décoction bois de panama/racines de pivoine (53,5%)
- 0,4g Gomme xanthane (0,2%)

Phase 3 :
- 10g Glycérine (5%)
- 0,5g Acide citrique (0,25%)
- 0,275g (10 gouttes) HE Pamplemousse
- 0,275g (10 gouttes) HE Citron
- 0,275g (10 gouttes) HE Palmarosa
- 0,275g (10 gouttes) HE Lavande vraie... soit 1,1g d'HE (0,55%)
- 1g Géogard 221 (0,5%)

Mélanger ensemble dans un bol les TA de la phase 1. Dans un autre bol, former un gel avec la gomme et la décoction. Mélanger ces 2 phases ensemble puis ajouter les actifs de la troisième phase.
La texture est bien, ni trop liquide ni trop gélifiée. Et ça mousse bien aussi !

Coût de revient : moins de 2,35€ les 200g (environ 200mL)

samedi 12 décembre 2009

La crème visage des ados, façon poire citronnée

Une petite crème spécialement conçue pour une ado de 13 ans (ma petite sœur), je précise que pour un ado qui aurait vraiment une peau très grasse on peut encore descendre le pourcentage de phase huileuse (ici à 21%, on peut descendre jusqu'à 10% au besoin).
Je trouve le rendu olfactif assez sympa et frais. Je demanderais à ma sœur de venir vous dire ce qu'elle en aura pensé...

Cette crème contient :

Phase huileuse :
- 7,5g HV Jojoba (15%)
- 3g cire émulsifiante n°3 (6%)

Phase aqueuse :
- 19g HA Menthe poivrée (38%)
- 10g eau (20%)
- 7g HA Verveine citronnée (14%)
- 1,5g Glycérine (3%)
(NB : j'ai fini mes 2 hydrolats pour cette recette, je pensais au départ faire 18g de chaque, sans eau)

Troisième phase :
- 0,1g (3 gouttes) extrait CO2 Barbe de Jupiter (0,2%)
- 0,25g (2 PINCH) allantoïne (0,5%)
- 0,25g (8 gouttes) HE Litsée citronnée (0,5%)
- 0,1g (3 gouttes) HE Tea tree (0,2%)
- 1g (35 gouttes) arôme poire (2%)
- 0,25g (4 gouttes) Géogard 221 (0,5%)
- 0,05g (2 gouttes) Vit.E (0,1%)

C'était ma première utilisation de la cire n°3, j'aime assez le rendu. Par contre, méfiance, il ne faut pas chauffer vos phases aqueuses et huileuses à moins de 70°C sinon l'émulsion a du mal à se faire...

Coût de revient : 1,75€ les 50g

vendredi 11 décembre 2009

Après-shampoing solide coco

J'ai beaucoup aimé mon dernier après-shampoing solide, cette recette en est donc fortement inspirée !
Je trouve ce format vraiment pratique, il suffit de le passer sur les cheveux mouillés pour qu'il se transforme aussitôt en lait démêlant et nourrissant.

Ceux-ci contiennent :

Phase huileuse :
- 37,8g Beurre cacao blanc (54%)
- 16,8g HV Coco (24%)
- 7g CE (10%)
- 3,5g Alcool cétylique (5%)
- 2,1g Alcool cétéarylique (3%)

Deuxième phase :
- 2,8g Arôme coco (4%)

Faire fondre la phase huileuse au bain-marie. Ajouter (après refroidissement mais avant la prise) l'arôme coco. Couler en moule. Placer au congélateur 30min avant de démouler (cet après-shampoing met plusieurs heures à obtenir sa texture définitive).

Coût de revient : moins de 1,80€ pour 70g (2 après-shampoings de 40mL chacun).

jeudi 10 décembre 2009

Infusion de bain "beauté et douceur de la peau"

Une petite recette qui ne prend que quelques minutes à faire et qui permet d'offrir un cadeau original... ou de se faire plaisir avec un bain aux vertus relaxantes, adoucissantes, antioxydantes et cicatrisantes...

Il vous faut :

- une compresse stérile (à déplier) dans laquelle vous mettrez votre mélange, et de la ficelle
- 2 cuillers à soupe de flocons d'avoine
- 1 cuiller à soupe de boutons de rose
- 1 cuiller à soupe de fleurs de lavande
- 1 cuiller à soupe d'hibiscus
- 1 cuiller à soupe de sel marin
- 1 cuiller à soupe de bicarbonate de soude
- 1 cuiller à soupe d'argile blanche
- 1 cuiller à soupe d'eau

Mélangez tous les ingrédients puis formez une boule. Disposez cette boule dans la gaze puis fermez avec une ficelle.
Laissez sécher.
Accrochez votre infusion sous le jet d'eau... et plongez dans votre bain...

dimanche 6 décembre 2009

Gommage visage "l'abricot amandé"

Envie d'offrir un gommage visage maison mêlant la douceur de l'abricot aux propriétés et au parfum de l'huile d'amandons de prune.
C'est un gommage tout simple qui n'a d'autre but que d'exfolier la peau tout en la laissant nourrie et délicieusement parfumée...

Ce gommage contient :

Phase aqueuse :
- 52,4% Eau
- 5% Glycérine
- 3% MF

Phase huileuse :
- 15% HV Amandons de prunes
- 10% Mâcérat Tonka (ou HV Abricot)
- 5% Beurre de Sal
- 3% VE

Troisième phase :
- 5% Poudre de roses musquées
- 1% Arôme naturel abricot
- 0,5% Géogard 221
- 0,1% Vit.E

Coût de revient : moins de 1,2€ le pot de 50g

Émulsionner les phases aqueuses et huileuses ensemble après passage au bain-marie (70°C) puis ajouter la troisième phase après refroidissement (sous 40°C).
L'odeur est sublime... Franchement, je n'ai qu'un regret : ne pas en garder pour moi !!

mercredi 2 décembre 2009

Gouttes aux essences

Voici une copie de ce célèbre traitement d'appoint des bronchites aiguës bénignes d'après sa fiche Vidal. Ce médicament est une association d'HE possedants une action locale antiseptique sur les muqueuses des voix respiratoires.


Avant de vous donner la recette, deux précisions importantes :


- si vous n'avez pas de vraie balance de précision abstenez-vous et continuez à vous fournir dans votre pharmacie habituelle
- demandez toujours conseil à votre pharmacien ou à votre médecin avant d'utiliser ce médicament.

Ingrédients :
- 1,24g HE Menthe poivrée
- 0,41g HE Clou de girofle
- 0,41g HE Thym à thujanol
- 0,41g HE Cannelle écorce
- 0,41g HE Lavande vraie
- qsp 100mL Alcool 90°

"qsp 100mL" signifie que une fois vos HE versées, il faut compléter votre bocal avec de l'alcool jusqu'à ce que celui-ci contiennent 100mL de ce mélange.

Préférez des HE bios ou sauvages pour tout usage en interne...

Posologie usuelle (dans un grand verre d'eau) :
  • Adulte : 25 gouttes, 3 ou 4 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 15 ans (20 à 50 kg) : 10 gouttes, 3 ou 4 fois par jour.

  • Enfant de 30 mois à 6 ans (12 à 20 kg) : 5 gouttes, 3 ou 4 fois par jour.

Contre-indications : ne pas utiliser chez le nourrisson, l'épileptique, la femme enceinte et pendant l'allaitement. respectez les doses !

Cout de revient : moins de 2,35€ les 100mL (vendu 7,5€ les 45mL dans ma pharmacie)

samedi 28 novembre 2009

Extrait hydroglycériné d'Ylang-Ylang



J'ai lancé aujourd'hui un mâcérat hydroglycériné d'ylang-ylang. J'ai conservé les proportions classiques de ce type de mâcérat à savoir 3 parts de plante, 8 parts de glycérine et 2 parts d'eau...

Ce mâcérat contient donc :
- 3 cuillers à soupe de fleurs d'ylang-ylang séchées
- 8 cuillers à soupe de glycérine
- 2 cuillers à soupe d'eau
- 6 gouttes d'EPP

Ça sent déjà très bon et devrait mâcérer entre 3 semaines et un mois...
L'ylang-ylang a les propriétés suivantes: sédative, antioxydante, antibactérienne et séborégulatrice. Ce mâcérat peut donc être utilisé pour ses propriétés aussi bien sur des peaux jeunes (grasses, acné) que matures ou tout simplement pour son délicieux parfum.

A utiliser en remplacement de la glycérine dans vos recettes...

Edit 01/01/10 : je vous ai rajouté une photo après filtration... je suis bien contente de cet extrait bien parfumé...

Gâtée par barnouille !

Il y a quelques temps j'ai gagné à un concours organisé par Barnouille et j'attendais ma surprise avec impatience (n'est-ce pas Barnouille...) et Tindin j'ai reçu ça ce matin...

La miss m'a bien gâtée...



Son colis contenait :

- un lait apaisant verveine et petit grain (recette là) : l'odeur est très sympa, à l'application c'est la verveine qui domine avec le petit grain en note de fond et une fois sur la peau on a un mélange verveine/barbe de jupiter assez sympa. La texture me plait bien aussi d'autant que la présence de la xanthane me change de mes laits maison, celui-ci ayant une texture du coup légèrement gélifiée... et ça pénètre tout seul. Bref, sympa comme tout !
- un gel coquin "vas-y Francky!" aux fruits de la passion
- un gommage "vendanges" au marc de raisin, figue et fruits rouges : sans doute le produit que je préfère... l'odeur, la texture... tout est parfait... pourtant c'est un gommage tout doux et habituellement j'aime bien que ça gratouille plus mais là... je suis addict... je veux la recette !!
- un gommage "cocktail fruité" (recette là) : très sympa, ça gratouille juste comme il faut... ça me rappelle mes propres gommages mais avec une texture un poil plus élastique (ça ça doit être due à la présence de la gomme). ça m'a laissé la peau toute propre avec des pores moins visibles...
- un arôme Cola

Tout sent divinement bon et en plus ça va être l'occasion pour moi de découvrir quelques ingrédients que je connaissais pas.

Encore MERCI Barnouille !
Je mettrais des commentaires sur les produits au fur et à mesure que je les testerais.

dimanche 22 novembre 2009

Savon AmanDuo


Un petit savon au lait d'amande histoire de tester mes nouveaux moules (qui viennent de chez Dansmanature)... mais un savon bicolore (sauf le mouton que je souhaitait tout blanc... couleur mouton) histoire d'y mettre une touche artistique personnelle...

Ce savon contient :

- 155g HV Coco (31%)
- 135g HV Palme (27%)
- 135g HV Olive (27%)
- 75g HV Pépins de raisins (15%)
- poids max de Lait d'amande (188g) et soude pour un surgraissage à 2%

Le lait d'amande a été préalablement congelé.

A la trace :
- 35g HV Noyaux d'abricot (donc surgraissage total à 9%)
- 15g Fragrance Lait d'amandes
- une cuiller à café de cacao + une cuiller à café d'argile rouge dans la moitié de la pâte.

J'ai coincé des morceaux de cartons au milieu de mes moules, puis versé simultanément mes deux pâtes de chaque côté avant de retirer le carton...

La trace est apparue en à peine 30s et la pâte a pris relativement vite (vive le lait d'amande et le sirop d'agave qu'il contient...) il a donc fallu travailler très rapidement...

D'après Soap Calc :
- hardness (29-54) : 44
- cleansing (12-22) : 21
- conditionning (44-69) : 52
- bubbly (14-46) : 21
- creamy (16-48) : 23
- iodine (41-70) : 59
INS (136-165) : 158

Edit 07/01/10 : en dehors du fait que l'odeur de la fragrance c'est totalement volatilisée (dès la première semaine de cure...) j'aime bien ce savon, le lait d'amande apporte une douceur supplémentaire... Mon seul regret, ne pas avoir mis de macadamia dans la recette (cette huile devient vraiment ma chouchoute en savonnerie... je trouve qu'elle est incomparable en terme de douceur, crémeux...).

lundi 16 novembre 2009

4ième au concours de Caly

J'ai fini quatrième au concours de création de cosmétiques de Caly. Concours où il fallait créer un produit cosmétique solide à base d'ingrédients 100% naturels...

J'ai été pourrie-gâtée !!


Dans mon colis, il y avait :

- le livre cosmétique naturelle de Caly : je le trouve vraiment très bien, très complet et surtout il a le mérite d'utiliser des ingrédients "modernes" comme l'olivem... il devrait rapidement devenir le nouveau livre de chevet des amateurs de cosmétiques maison. son seul bémol : présenter le BTMS comme un ingrédient naturel à utiliser pour les bébés et faire l'impasse sur VE et MF (mes émulsifiants chouchous)...
- un gommage corporel Iri Aru de Cosmetic academy : assez agréable et suffisamment doux pour être utilisé sur l'ensemble du corps, y compris le visage, sent bon (mais un peu fort à mon gout) et laisse la peau toute douce... mais mériterait de gommer un poil plus.
- un gommage corporel Toriri de Cosmetic academy : dommage que la compo ne soit pas tiptop car il est vraiment très agréable tant au niveau texture (ça gratouille juste comme j'aime) qu'odeur (une odeur fraiche pas trop puissante : parfaite).
- un lait corps hydratant de La Clarée : mon produit préféré, une crème toute douce et bien onctueuse comme je les aime (en plus la compo est vraiment top!)
- un lait démaquillant douceur de La Clarée : l'odeur est divine, il nettoie très bien et laisse ma peau nourrie sans la graisser mais je trouve la texture un poil trop onctueuse (ça manque de fluidité à l'étalement)
- un soin antioxydant intense de La Clarée : toujours la même sublime odeur, cette crème pénètre toute seule dans la peau... son seul défaut une texture très épaisse (mais ça c'est une histoire de gout). Sur le long terme, pas assez nourissante (seulement 5,5% d'huiles...) mais un effet unifiant sur mon teint.
- une brume hydratante fraicheur de La Clarée : typiquement le genre de produit que je n'avais jamais utilisé mais je dois reconnaitre que cette petite brume est bien agréable, semble hydrater et a une odeur DIVINE
- un savon lavande de Archipel Parfums
- une cape de bain en coton bio de Bébébio
- et je devrais recevoir en plus un bon d'achat de 30€ dans la boutique Objets obscurs (bijoux) : j'ai acheté une paire de boucles d'oreille somptueuses...

Tout cela a l'air sublime... Je vais me chouchouter (et du coup faire un peu moins de cosmétiques maison pendant quelques temps, histoire d'utiliser tous ces beaux produits dont la composition me semble vraiment très bien!). Je vous ferais un retour au fur et à mesure de leur utilisation...

Et bravo aux autres gagnants ainsi qu'à toutes les participantes !

dimanche 15 novembre 2009

Glossaire

Ça fait un moment que je me dis qu'il manque un glossaire sur ce blog...
Je vous invite à me demander en commentaire tout terme non trouvé dans celui-ci afin que je le rajoute...

Acide stéarique = coémulsifiant apportant onctuosité et douceur aux émulsions.
Alcool cétylique = coémulsifiant apportant émollience et épaisseur aux émulsions. Plutôt pour les peaux sèches.
Amisoft = TA anionique doux (INCI : Disodium N-cocoyl-L-glutamate) de pH 6 à 7.
Bath = Pâte à savons en cours de préparation. Un savon fait avec deux baths est un savon fait en deux fois, avec deux pâtes à savon différentes.
Beurre = huile solide à température ambiante.
CE = Conditioner Emulsifier (INCI : Stearamidopropyl dimethylamine), émulsifiant et conditionneur capillaire d'origine naturel (se fixe sur les cheveux pour faciliter le démêlage et le coiffage). Actif à pH entre 4,5 et 5,5.
Cera bellina = Céralan (INCI : polyglyceryl-3-beeswax) il s'agit de cire d'abeille estérifiée ; cette cire comme toutes les cires est un épaississant et un texturant mais elle permet aussi la fabrication de gels huileux ainsi que de baumes qui ne cristallisent pas dans la durée ; elle permet aussi une bonne dispersion des pigments dans les produits de maquillage
cire n°2 = cire émulsifiante d'origine végétale ne nécessitant pas de co-émulsifiant, adaptée à toutes les peaux mais plus particulièrement intéressante pour les peaux sèches (INCI : cetearyl wheat straw glycosides et cetearyl alcohol).
cire n°3 = cire émulsifiante d'origine végétale ne nécessitant pas de co-émulsifiant, très pénétrante et non grasse donc adaptée aux peaux mixtes à grasses (INCI : Glyceryl stearate, Potassium stearate).
Coco-glucoside = TA doux possédant des propriétés émulsionnantes et démêlantes qui le rendent particulièrement intéressant dans les shampoings (vendu sous le nom de plantacare punch coco). A doser entre 3 et 30%.
Cosgard = voire Géogard 221
Cure = temps de repos du savon avant d'être utilisable (le temps que la saponification soit complète et qu'il ne reste plus de soude), généralement entre 3 semaines et un mois.
Decyl-glucoside = TA doux connu pour apporter une mousse abondante (vendu sous les noms de Plantacare 2000, velouté coco, mousse de sucre...). A doser entre 3 et 35%.
Déphasage = ce dit quand les 2 phases d'une crème se séparent (de l'huile ou de l'eau suinte de la crème)
Distillation = procédé par lequel on extrait les huiles essentielles d'une plante.
Émollient = qui assouplit la peau.
Émulsifiant = composé permettant d'émulsifier, c'est à dire de mélanger une phase aqueuse et une phase huileuse (pour obtenir une crème). Par exemple, la moutarde est un émulsifiant qui permet de mélanger vinaigre et huile. Plus d'infos .
EPP = Extrait de Pépins de Pamplemousse, c'est un conservateur naturel.
Ester de sucre = émulsifiant à froid, favorise l'hydratation, donne plutôt des crèmes fluides (peut s'utiliser à chaud à moindre dosage)
Extrait CO2 = ensemble de principes actifs d'une plante extraits grâce à l'utilisation du gaz CO2
Fragrance = parfum d'origine chimique.
Gélisucre (ou cold emulsifier) = emulsifiant biologique (à froid) qui permet de réaliser des tas de textures : laits sprayables, gels huileux...
Géogard 221 = conservateur admis en bio qui permet de conserver ses produits 6 mois à température ambiante. S'utilise généralement à 0,5%. INCI : dehydroacetic acid & benzyl alcohol. Commercialisé par Aroma-Zone sous le nom de Cosgard.
Gomme = ingrédient permettant de réaliser des gels, a aussi un rôle stabilisant sur la texture des produits. ex : gomme xanthane, guar...
HA = Hydrolat (résidu de la distillation, il s'agit d'une "eau" chargée en principes actifs hydrophiles de la plante).
HE = Huile Essentielle
HLB = Balance hydrophile/lipophile. Plus d'infos .
HV = Huile végétale.
Hydrophile = qui aime l'eau, qui se lie à elle.
INCI = International Nomenclature of Cosmetic Ingredients (nomenclature internationale qui permet de nommer partout le même ingrédient avec le même nom).
Lactate de sodium = Actif intéressant en savonnerie : ajouté à l'eau (1 à 3%) avant la soude, il permet d'obtenir un savon plus dur qui se démoulera plus facilement. C'est aussi un excellent hydratant qui améliore la qualité de la mousse et réduit le pH. En cosmétique c'est un humectant plus efficace que la glycérine qui contribue aussi à une bonne conservation du produit.
Lipophile = qui aime l'huile, qui se lie à elle.
Mâcérat = résultat de la macération d'une plante dans une huile afin d'en extraire les principes actifs lipophiles (plus d'info ici).
MF = émulsifiant d'origine naturelle (son INCI est Sodium stearoyl lactylate), généralement utilisé en couple avec VE. Il est soluble à chaud en phase aqueuse.
Olivem 1000 = émulsifiant naturel issu de l'olive, c'est aussi un actif à part entière. Il peut se substituer à lui seul à la phase huileuse pour donner des gels crèmes très légers. Son INCI est cétéaryl olivate, sorbitan olivate. (voir ici)
pH = Potentiel Hydrogène (voir ce post)
Phase aqueuse = ensemble des composés d'une crème (ou autre produit cosmétique) assimilables à de l'eau ou hydrophiles (eau, hydrolats, aloé véra, glycérine).
Phase huileuse = ensemble des composés d'une crème (ou autre produit cosmétique) assimilables à de l'huile ou liposolubles (huile, beurre, cire).
Photosensibilisant = qui entraine une sensibilité accrue au soleil (risque de coups de soleil...).
Saponification = réaction entre la soude et l'huile qui aboutit à la formation de savon et de glycérine.
SCI = Sodium Cocoyl Isethionate, tensioactif d'origine naturel en poudre, relativement doux et demêlant, de pH compris entre 4,5 et 6. Plus d'info ici.
SCS = Sodium Coco Sulfate, tensioactif d'origine naturel en granules, relativement doux, très moussant et "glissant", de pH compris entre 9,5 et 12. Plus d'info ici.
SLSA = Sodium Lauryl SulfoAcetate, plus doux que les SLS du commerce ce tensioactif d'origine naturel a un fort pouvoir moussant et la particularité de former un gel au contact de l'eau. plus d'info ici.
Pour la signification des termes de Soap Calc, voir ICI
SMCTaurate = TA très doux, pouvant être utilisé dans les dentifrices.
Surgraissage = pourcentage d'huiles qui, dans un savon, ne sont pas transformées en savon.
TA = tensioactif, composé modifiant la tension superficielle entre deux surfaces. Ce sont des molécules amphiphiles (un côté hydrophile et un côté lipophile) qui permettent donc de mélanger l'eau et l'huile. Les émulsifiants sont des TA ainsi que les produits lavants et moussants. Mais généralement le terme TA renvoie plutôt à des produits lavants.
Teinture = résultat d'une macération hydroalcoolique (plus d'info ici)
Trace = moment au cours de la fabrication du savon où le mixeur laisse une trace à la surface de la pâte quand on le soulève.
Triturer = mélanger à froid à l'aide d'un mortier jusqu'à obtenir quelque chose de lisse et d'homogène (on commence par travailler le beurre avant de lui ajouter progressivement huiles puis hydrolats si la recette en contient)
Troisième phase = ensemble des actifs et composés fragiles d'une crème que l'on rajoute à froid, après émulsification (généralement à chaud) des phases aqueuse et huileuse.
VE = émulsifiant d'origine naturelle (son INCI est Glyceryl stearate), généralement utilisé en couple avec MF. Il est soluble à chaud en phase huileuse.
Vit.E = vitamine E, c'est un antioxydant (elle évite le rancissement des crèmes).
Xylitol = molécule extraite du bouleau, apporte un goût sucré aux dentifrices tout en empêchant la formation de caries

vendredi 13 novembre 2009

Crème de soin pour eczéma

Voici une petite crème bien chargée en actifs pour luter contre l'eczéma...
Elle cible plutôt un eczéma sec d'origine alimentaire mais devrait aussi avoir une action sur d'autres types d'eczéma.

Elle contient :

Phase huileuse :
- 5g Macérât lavande (10%)
- 5g HV Onagre (10%)
- 2,5g HV Pépins de framboises (5%)
- 1,5g VE (3%)
- 1g Cire abeille (2%)

Phase aqueuse :
- 11g Hydrolat Menthe poivrée (22%)
- 11g Hydrolat Roses de mai (22%)
- 2,5g Hydrolat Camomille romaine (5%)
- 1g MF (2%)

Troisième phase :
- 2,5g Aloé véra (5%)
- 2,5g Glycérine végétale (5%)
- 2,5g Oxyde de zinc (5%)
- 0,25g Allantoïne (0,5%)
- 0,15g Extrait CO2 Camomille allemande (0,3%)
- 1g (35 gouttes) HE Genévrier (2%)
- 0,25g (9 gouttes) HE Tanaisie annuelle (0,5%)
- 0,25g (3 gouttes) Géogard 221 (0,5%)
- 0,1g (3 gouttes) Vit.E (0,2%)

Mettre les deux premières phases au bain-marie (70°C) avant de les émulsionner ensemble. Ajouter la troisième phase après refroidissement.

Cette crème semble bien efficace. Elle sent la camomille bleue (ou tanaisie annuelle), odeur que l'on aime ou déteste (personnellement je ne la supporte pas...mais mon mari trouve que ça sent bon !)...
Pour un enfant, supprimer les huiles essentielles...

Prix des matières premières : environ 3€ pour 50g

lundi 9 novembre 2009

Droit de réponse à "Quelle santé"

Que les choses soient claires, avoir été interviewée par Quelle Santé au mois de juin j'avais trouvé ça plutôt sympa...

Mais certains propos de l'article qui vient de paraître me paraissent franchement limites pour ne pas dire diffamatoires...
Que mon blog soit présenté par "Quand le business l'emporte sur l'éthique" et que l'article fasse croire que je ne donne aucune marche à suivre mais simplement des listes d'ingrédients pour, en gros, donner envie et "obliger ainsi les internautes" à s'inscrire à mes ateliers, c'est tellement faux que ça me révolte !!
Me faire cataloguer de "recettes de grand-mère" était déjà un peu limite (il y a sur mon blog certes quelques recettes de grand-mère mais aussi des tas de recettes plus complexes avec émulsifiants, conditionneur, extraits CO2 et autres...) à moins que naturel = grand-mère ??

Bon, passons sur le côté grand-mère qui n'est au fond pas bien grave... mais par contre sur le côté business soyons clair :
--> la plupart des recettes contiennent la marche à suivre (ou alors celle-ci est indiquée dans la partie "fiches techniques"), elles sont toutes facilement reproductibles par quelqu'un qui s'y connaît un minimum... En un peu plus de 6 mois d'existence et avec un post tous les deux jours en moyenne je n'ai malgré tout pas eu encore le temps de faire toutes les fiches techniques que ce blog contiendra à terme... Et si je devais détailler systématiquement, pour chaque recette, toutes les étapes, précautions, méthodes, caractéristiques de chaque ingrédient... je finirais par passer ma vie sur internet...
--> au moment de l'interview mes ateliers ne m'avaient rien rapporté ! et, depuis, ma foi, heureusement que je ne compte pas dessus pour vivre...
--> je pratique des prix beaucoup plus bas que mes confrères et propose des formules d'ateliers dans lesquels mes élèves ressortent autonomes... en gros, en toute logique, mes élèves je ne les vois qu'une fois (et c'est un choix volontaire)
--> je suis profondément convaincue de l'utilité d'avoir aujourd'hui une démarche écologique avant l'aspect financier... mon bonheur réside dans ce que je peux apporter en mieux à la planète et aux hommes pas dans mon portefeuille... je me considère d'ailleurs comme rentrée en décroissance (et en plus j'en suis fière!)...

Moralité : je ne donnerais plus d'interview sans avoir la possibilité de pouvoir lire l'article avant sa publication... justement parce que l'éthique me parait mille fois plus importante que le business...

A propos d'éthique, le blog "le plus glamour", "un des rares blogs à prouver qu'écologie rime avec jolie" "lancé par deux journalistes indépendantes"... et bien l'une de ces deux journalistes "indépendantes" n'est autre que la rédactrice de l'article...
CQFD

(le détail de l'article est dans les commentaires)

samedi 7 novembre 2009

"Roulés" sésame / prunelles

Honnêtement ils ont une sale tête... Mais qu'est-ce qu'ils sont bons (sur la 15aine de biscuits réalisés j'en ai déjà mangé 5...) !!
Moralité : peu présentables mais délicieux !!


La pâte contient :

- 100g farine de châtaigne
- 100g tahin (purée de sésame)
- 75g fécule pomme de terre
- 25g Fécule tapioca
- 40g sucre
- 85g margarine végétale
- 0,5g bicarbonate de soude
- 25mL d'eau

Je l'ai étalée avec un rouleau à pâtisserie (sur une feuille de cuisson) en rectangle. Puis je l'ai recouverte d'une bonne couche de confiture de prunelles (un autre fruit rouge doit pouvoir faire l'affaire)...
C'est là que ça s'est gâté... car j'ai tenté de rouler la pâte dans le sens de la largeur (la pâte s'est cassée à plusieurs reprises... j'ai abouti à un pliage plus qu'à un roulage...).
Puis couper des tranches de 1cm de large dans le boudin ainsi obtenu et les disposer (à plat) sur une plaque et enfourner 20 petites minutes à 200°C.
Les biscuits gonflants à la cuisson, il est recommandé de ne pas trop les coller...

Crème corporelle douceur orange / lavande

Voici ma dernière crème corporelle, toute douce pour la peau (grâce à ses vertus nourrissantes, apaisantes et cicatrisantes) et pour l'esprit (grâce à ses vertus relaxantes)...


Elle contient :

Phase huileuse :
- 15g HV Coco fractionnée
- 7g HV Pépins de framboise
- 5g Beurre de karité
- 3g Cire d'orange
- 3g VE
- 2g alcool cétylique

Phase aqueuse :
- 50,4g Hydrolat fleurs d'orangers
- 2g MF

Troisième phase :
- 5g Aloé véra
- 5g Glycérine végétale
- 1g HE Lavande vraie
- 1g Arôme mandarine
- 0,5g Géogard 221
- 0,1g Vit. E

Chauffer les deux premières phases au bain-marie avant de les émulsionner ensemble (pour cette recette je conseille un fouet électrique). Une fois le mélange refroidi ajouter la troisième phase.
On obtient une crème bien épaisse avec l'orange en note de tête et la lavande en note de fond...

La cire d'orange étant potentiellement photosensibilisante, évitez d'utiliser cette crème en été...

Prix des matières premières (pour 100g) : environ 4€

mercredi 4 novembre 2009

L'Economie Sociale et Solidaire fait son cinéma !

A Chalon-sur-Saône, dans le cadre du mois de l'économie sociale et solidaire, au cinéma l'Axel (67 rue Gloriette), les colporteurs et active présentent une sélection de films pour réfléchir sur la logique économique mondiale et son impact sur l'agriculture, l'alimentaire...


La première place est à 5€, les suivantes à 1€ :


- mardi 3 novembre à 20h : "vers un crash alimentaire" La récente flambée des prix agricoles a été un coup de semonce : jamais le monde n'avait affronté une crise alimentaire d'une telle ampleur.

- vendredi 6 novembre à 20h : "let's make money" Le film suit notre argent à la trace dans le système financier mondial et démonte les bases du libéralisme et de ses conséquences humaines, démographiques et écologiques.

- mardi 10 novembre à 20h : "bio-attitude sans béattitude" Et s'il fallait que nous mangions tous "bio" pour offrir un avenir à nos enfants ? Ce documentaire militant est conduit comme une enquête. Humoristique et clair.

- mardi 17 novembre à 20h : "la faim des paysans" Comment est-il possible de souffrir de la faim quand on est soi même producteur de nourriture ? Portrait de 3 agriculteurs, un Burkinabé, un Américain et un Français. En présence du réalisateur Clément Fonquernie.

- vendredi 20 novembre à 20h : "le beurre et l'argent du beurre" Le beurre de karité, produit par les femmes les plus pauvres du Burkina faso : différentes expériences de commerce équitable prétendent les aider. Mais à qui profite vraiment l'argent du beurre ?

- mardi 24 novembre à 20h : "les pirates du vivant" A l'heure où les prédateurs du Nord tentent de breveter à tout va des organismes vivants qu'ils prétendent avoir inventés, les pays du Sud, victimes du pillage, organisent leur résistance.

- vendredi 27 novembre à 20h : "les fagor et les brandt" En 2005, l'entreprise espagnole fagor rachète Brandt et devient leader de l'électroménager. Mais Fagor n'est pas une entreprise comme les autres. Que va-t-il se passer ?

Les films seront suivis de débats.

Retrouvez des avis sur ces films sur Cin&Moi.

lundi 2 novembre 2009

Confiture et pâte de fruits de prunelles...

C'est le moment de ramasser les prunelles... Si elle sont encore acres c'est qu'elles n'ont pas subis assez de gelées, il suffit alors de les placer temporairement au congélateur afin d'en faire disparaitre l'amertume...
D'après wikipedia : "Les fruits sont astringents et toniques car riches en tanin, vitamine C et acides organiques. En décoction, le prunellier est laxatif, et ses fruits étaient utilisés comme remède contre les constipations."

Nous avons ainsi ramassé 2 kilos de fruits...
Frotter vos fruits dans un torchon afin d'en retirer le "duvet" de surface.
Couvrir vos fruits d'eau bouillante (j'ai eu besoin de 1,7L) et laisser reposer 24h avant de filtrer le jus, de le faire bouillir et de le reverser sur les fruits avant de laisser à nouveau reposer 24h. Cette étape est à répéter 3 fois (remettre un peu d'eau bouillante au besoin, en fonction de l'évaporation).
Enfin filtrer le jus en passant les fruits dans une étamine afin d'en extraire le maximum de jus. Nous avons récupérer 2,6kg de jus !!
Pour la confiture : compter 1kg de "confisucre" pour un kilo de fruits (du simple sucre ne suffira pas à faire prendre la prunelle).
Pour les pâtes de fruits vous pouvez diminuer un peu le sucre et rajouter de l'agar agar.

Verdict : 10 pots de confiture et 1kg de pâte de fruits !!

La prunelle a un goût qui rappelle la mûre, la framboise et la groseille avec un fond d'amertume...

dimanche 1 novembre 2009

Savon zébré coco


J'ai tenté la fameuse méthode du funnel (ou entonnoir). J'avais peur que ma pâte prenne trop vite alors j'ai opté pour une pâte avec très peu de palme et un dosage important en eau. J'ai travaillé à la trace très fine...

Alors ce savon contient :

- 245g HV Coco (35%)
- 215g HV Pépins de raisins (30,7%)
- 140g HV Olive (20%)
- 65g HV Macadamia (9,3%)
- 35g HV Palme (5%)
Soude pour un surgraissage à 2% et 240mL d'eau (soit plus que le poids moyen mais moins que le poids max...)

A la trace :
- 49g HV Noyaux d'abricot (donc surgraissage total à 9%)
- 28g Fragrance Noix de coco (Coconut sensory)
Dans la moitié du bath : une cuiller à café de Charbon végétal actif.

D'après Soap Calc :
- hardness (29-54) : 38
- cleansing (12-22) : 23
- conditionning (44-69) : 55
- bubbly (14-46) : 23
- creamy (16-48) : 15
- iodine (41-70) : 70
INS (136-165) : 151

Il a été coupé au bout de 40h (et aurait presque pu attendre quelques heures de plus).

Edit 23/12/2009 : je le teste depuis deux jours et je l'adore !! la macadamia donne toujours une douceur au savon qui me plait beaucoup (un aspect duveteux, "gluant" très agréable sur la peau)... en plus l'odeur de coco est top et reste sur la peau. Bref : une recette que je referais... et je me suis rendue compte aussi que les parties grises ont foncées ce qui n'est pas pour me déplaire...

samedi 31 octobre 2009

Comment faire un savon ?

Je recopie ici l'article que j'ai fait pour le forum Cosmétons libres :

Première règle : protégez-vous ! Masque et gants obligatoires. Pensez aussi aux manches longues pour bien protéger les bras, l’idéal étant bien sûr d’enfiler une blouse. Prévoir du vinaigre (qui neutralise la soude) en cas de projection peut être utile.

Deuxième règle : prévoyez du matériel réservé exclusivement à la savonnerie à savoir au minimum un saladier (en verre ou en plastique résistant à la chaleur, mais surtout pas en aluminium celui-ci réagissant avec la soude), un verre doseur (ou un grand pot de confiture, l’avantage du verre doseur étant avant tout le bec verseur), une spatule, une cuiller pour mélanger (la mienne est en bois mais comme le bois boit ça peut être bien d’en trouver une en plastique/métal résistant à la chaleur et bien sûr pas en alu), un mixer (on peut s’en passer mais la préparation du savon au fouet à main devient beaucoup plus longue…) et une balance de précision.

Les plus qui peuvent servir : un fouet manuel, un thermomètre (si vous n’en avez pas il va falloir attendre que vos huiles et votre soude reviennent à température ambiante), des jolis moules, des pots de confitures (pour doser la soude, préparer nos ajouts à mettre à la trace…).

Pour les moules, de simple briques de lait ou boites de pringles peuvent faire l’affaire…

Prévoyez aussi du film plastique pour couvrir votre savon une fois moulé, ça évitera que de la cendre se forme à sa surface (ce qui n’est pas grave en soi mais peu esthétique).

Troisième règle : vérifiez toujours vos calculs de soude et d’eau, il ne faudrait pas se retrouver avec une solution trop concentrée ou, pire, un savon caustique !
Il y a d’excellents calculateurs sur le net, le plus connu étant The Sage, SoapCalc est, lui, bien utile pour vérifier les propriétés de notre savon (on peut donc l'utiliser en parallèle pour vérifier que les propriétés sont dans une fourchette correcte).

Bon c’est pas tout ça mais concrètement, comment qu’on fait ?

1) on choisit ses huiles…
L’huile de coco est quasi indispensable car elle apporte un pouvoir moussant important…
Bon à savoir, la végétaline = huile de coco
La palme apporte de la dureté et a surtout l’avantage d’être très peu cher mais on peut choisir de faire des savons sans palme à cause de son impact écologique…
Bon à savoir, les blocks « spécial frites « de chez Leader price = huile de palme (mais bon, même si elle est 2 fois plus chère en bio, perso je préfère savoir qu'elle provient de zones gérées de façon raisonnable donc je la prend plutôt en magasin bio).

Les dosages 31% coco, 27% palme + le reste en autres huiles (olive, tournesol, pépins de raisins…) donnent généralement de bons savons.

2) on choisit son surgraissage (au moins 5% pour être sûr d’avoir un savon non caustique) : commencez par un savon surgraissé à 8% par exemple.

Il y a deux techniques pour surgraisser, soit dès le départ (le surgraissage va alors comporter un mélange de toutes les huiles présentes dans le savon, c’est la méthode la plus simple pour débuter) soit avec une partie à la trace (par exemple 2% à la base puis 6% en rajoutant l’huile de notre choix à la trace)…

3) on rentre nos valeurs dans The Sage (ou autre)
- on décoche « ounces » pour « grams »
- si on utilise une solution de soude toute prête on coche « using lye solution » et on rentre le % de la solution, avec de la soude solide en granules on ne change rien
- on rentre le nombre de grammes choisi de chaque huile dans la bonne case à côté du nom de l'huile (et on prend son dico anglais/français pour être sûr de bien sélectionner les bonnes huiles)
- on clique « calculate lye »
- dans le tableau qui apparait on choisit la valeur moyenne d’eau (si ça indique entre 100 et 150mL on choisit 125…) et à côté du chiffre de surgraissage on a d’indiqué le nombre de grammes de soude nécessaire (on choisit le chiffre en face de 8 pour un surgraissage à 8% à la base…)

4) on pèse nos beurres et huiles et on fait fondre au bain-marie

5) on pèse l’eau et la soude séparément puis on verse lentement (avec le masque) la soude dans l’eau (et jamais l’inverse). Un peu de vapeur va se dégager mais rien de méchant… par contre comme elle est assez toxique je vous conseille de faire ce mélange dehors où sous la hotte.

6) on laisse refroidir les huiles et la soude jusqu’à une température autour de 35°C.
Si vous n’avez pas de thermomètre attendez que tout soit à température ambiante.

7) on verse lentement la soude dans les huiles tout en mixant

8) on mixe jusqu’à l’apparition de la trace (le moment où quand on soulève le mixeur, la pâte garde une trace à sa surface), avec l’habitude vous repèrerez facilement ce moment. Si vous mixez un peu plus longtemps ce n’est pas grave, simplement la pâte va prendre plus vite.

9) vous ajoutez vos ajouts (colorants, HE ou fragrances, huiles de surgraissage)… pour une première faites simple et évitez les fragrances, certaines ayant tendance à accélérer la prise…

10) versez dans le moule et filmez

11) mettez du vinaigre sur vos ustensiles sales histoire de neutraliser la soude (vous ferez la vaisselle un peu plus tard avec des gants)

12) tâtez de temps en temps votre pâte, quand elle est ferme tout en s’enfonçant légèrement sous la pression il est temps de couper votre savon. On estime qu’il faut environ 24h avant de le couper, personnellement, en été, j’ai toujours coupé avant et souvent après en hiver...

13) mettez votre savon à sécher en cure pour un mois (retournez le de temps en temps)
14) lavez-vous !

Certaines de ces étapes sont visibles sur le diaporama que j'avais fait pour mon premier savon...

dimanche 25 octobre 2009

Crème anti-couperose au Néroli

Voici ma nouvelle version de crème anti-couperose pour "belle-tata", une version enrichie en néroli, histoire de couvrir le doux parfum de la tanaisie annuelle... Cette crème a une couleur étonnante (à cause de la cire de Néroli et de la Tanaisie annuelle) et un parfum très fleuri.

Cette crème contient :

Phase aqueuse :
- 20g Hydrolat Cyprès de provence (40%)
- 12g Hydrolat Roses de mai (24%)
- 1g MF (2%)

Phase huileuse :
- 13,5g Macérât vigne rouge dans Macadamia (27%)
- 1g Cire Néroli (2%)
- 1,5g VE (3%)

Troisième phase :
- 0,15g Allantoïne (0,3%)
- 0,5g HE réparties de la façon suivante : (1%)
- 6 gouttes HE Carotte
- 6 gouttes HE Géranium bourbon
- 3 gouttes HE Tanaisie annuelle
- 3 gouttes HE Cyprès toujours vert
- 0,25g (4 gouttes) Géogard 221 (0,5%)
- 0,1g (2 gouttes) Vit. E (0,2%)

Chauffer les deux premières phases au bain-marie (70°C) avant de les émulsionner ensemble puis, après refroidissement, ajouter la troisième phase.
Coût des matières premières pour 50g de crème = 2€

samedi 24 octobre 2009

Copenhague 2009 : l'ultimatum climatique

Shampoing solide pour cuir chevelu capricieux

Mon homme a fini son dernier shampoing et voulait tester un shampoing solide.
Il a le cuir chevelu capricieux (démangeaisons à cause de plaques de psoriasis, tendance à graisser et à faire des pellicules). Le passage au naturel à grandement amélioré le terrain mais ce n'est pas encore parfait (notamment côté psoriasis), je tente donc une version solide avec des plantes traitantes du cuir chevelu. J'ai gardé les mêmes HE que dans son dernier shampoing puisqu'elles avaient permis une bonne régulation du sébum.
Par rapport à mes anciens shampoings solides j'ai remplacé le SLSA par du SCI plus naturel (et plus acide, d'où la diminution du pourcentage d'acide citrique).

Ce shampoing contient :

- 22g Sodium cocosulfate
- 5,5g SCI
- 3,5g Bois de Panama
- 4g Poudre de racines de Pivoine
- 4,25g HV Jojoba
- 2,5g CE
- 1g Acide citrique
- 4g Eau
- 5 gouttes HE Citron
- 5 gouttes HE Palmarosa
- 5 gouttes HE Lavande
- 0,25mL (3 gouttes) Géogard 221

J'ai tout mis à fondre ensemble, sauf les HE et le géogard ajoutés au dernier moment avant mise en moule.
J'ai mesuré le pH du shampoing en en diluant un peu dans un peu d'eau et j'ai trouvé un pH de 6. Ce pH est acceptable (mais pourrait être légèrement descendu avec 2,5% d'acide citrique à la place de 2%).

Coût des matières premières : 1,7€

Je laisserai le soin à l'homme de venir vous écrire ici ses commentaires sur ce shampoing...

lundi 19 octobre 2009

Votez pour moi !

Si vous voulez voter pour mes savons de Noël fabriqués pour le concours de Caly c'est par ICI.
Merci d'avance !
Les votes sont ouverts jusqu'au 8 novembre !

samedi 17 octobre 2009

Après-shampoing solide choco-coco

J'avais bien aimé mon dernier après-shampoing au beurre de cacao et à l'huile de coco du coup je tente une version solide... Pour cette première version j'ai fait simple, je verrai à l'usage s'il faut y rajouter un peu d'acide citrique ou de mousse de babassu...

Cet après-shampoing contient :
- 10% Conditioner Emulsifier
- 3% Alcool cétéarylique
- 5% Alcool cétylique
- 25% HV Coco
- 54% Beurre de cacao (brun)
- 3% Extrait aromatique coco

J'ai mis tous les ingrédients à fondre (sauf l'extrait aromatique ajouté à la fin) puis coulé dans un moule... Placez votre moule 30min au congélateur avant de démouler.

Il suffit de le passer sur les cheveux mouillés et de laisser poser un peu avant de rincer (le rinçage n'est pas obligatoire, tout dépend de l'état du cheveux et de la quantité déposée sur celui-ci)... On peut aussi l'émulsionner dans ses mains (mouillées) avant de passer ses doigts dans sa chevelure...

Ça nourrit, ça démêle et en plus ça parfume délicieusement les cheveux...

Prix des matières premières pour 2 après-shampoing de 25g chacun : moins de 2,5€ (voir moins de 2€ si vous avez pensé, contrairement à moi, à vous fournir en huile de coco en magasin bio...).

Si sa texture est bien pour la saison, en été, il faudrait peut-être diminuer un peu la proportion d'huile pour éviter qu'il ne fonde trop facilement.

Edit : recette testée et approuvée par mes soins ! Très simple à utiliser, démêle très bien et laisse les cheveux tout doux... A faire et à refaire !!

dimanche 11 octobre 2009

Le savon de Noël (les oranges dans le sapin)



Voici un savon dont je ne suis pas peu fière... un savon bien naturel, sans huile de palme, coloré grâce à des poudres de plantes et parfumé aux huiles essentielles...
Il a été réalisé en 2 baths...

Premier bath :
- 105g HV Coco (35%)
- 75g HV Pépins de raisins (25%)
- 90g HV Olive (30%)
- 30g Beurre karité (10%)
- une cuiller à café Urucum (dans les huiles)

soude pour un surgraissage à 2% et poids moyen d'eau

A la trace :
- 21g HV Jojoba (donc surgraissage total à 9%)
- 1/2 cuiller à café Poudre racine d'iris
- 6mL HE Orange douce

Au bout de quelques heures, j'ai modelé de petites boules (certaines ont été roulées dans l'urucum) et découpé les petits sapins.
Comme je trouvais que j'avais assez de boules, j'ai fabriqué en parallèle un petit savon à l'orange avec un peu de pâte.

Deuxième bath :
- 140g HV Coco (35%)
- 100g HV Pépins de raisins (25%)
- 120g HV Olive (30%)
- 40g HV Karité (10%)
- une bonne cuiller à café Spiruline (dans les huiles)

Soude pour un surgraissage à 2% et poids moyen d'eau

A la trace :
- 28g HV Jojoba (donc surgraissage total à 9%)
- 1/2 cuiller à café Poudre racines d'iris
- 8mL HE Sapin de Sibérie

Sur la tranche du dessus, j'ai disposé les petits sapins... Les couleurs ne cessent de s'accentuer depuis la découpe...

Alors vous en pensez quoi de mon 6ième savon ?

D'après Soap Calc :
- hardness (29-54) : 40
- cleansing (12-22) : 23
- conditionning (44-69) : 56
- bubbly (14-46) : 23
- creamy (16-48) : 16
- iodine (41-70) : 67
INS (136-165) : 151

Edit 18/12/09 : Je teste ce savon depuis une semaine alors je vous fais mon petit retour... Je le trouve très beau (bien plus que sur la photo), il mousse bien, l'odeur a bien tenu (vive l'iris!) par contre, du fait de sa compo il est un peu moins doux/crémeux que d'autres au même surgraissage... Je pense qu'en remontant le surgraissage à11 il serait vraiment top...

L'aloé véra

Je profite de m'être enfin trouvée un aloé véra barbadensis pour vous parler un peu de cette fabuleuse plante (comme vous pouvez le voir le plant que j'ai trouvé a un peu souffert mais possédait 4 beaux rejets, ce pourquoi je l'ai choisi).

Le gel contenu à l'intérieur des feuilles possède de nombreuses propriétés :

- réparateur et cicatrisant cutané (coups de soleil, brûlures, plaies...)
- excellent hydratant (peaux déshydratées)
- apaisant et protecteur (eczéma, feu du rasoir)
- matifiant, astringent et purifiant (acné, peaux mixtes et grasses)
- lissant (effet tenseur) et régénérant (peaux relâchées, prévention des vergetures)
- riche en acides aminés, vitamines, polysaccharides et minéraux

Très utile à avoir sous la main en cas de coupure ou de brûlure !
Pour prélever le gel il suffit de couper une feuille à la base, de laisser s'écouler le liquide jaune contenu dans le pourtour de la feuille (le latex qui peut être irritant) puis de gratter l'intérieur de la feuille pour en récupérer le jus. Si vous êtes pressé vous pouvez simplement couper une feuille dans le sens de la longueur et l'appliquer tel quel comme un pansement.
Les feuilles, enveloppées dans de l'aluminium se conservent plusieurs semaines au réfrigérateur.

Il est important de bien choisir l'espèce barbadensis (mon plant vient du fleuriste situé en haut de la rue de la Citadelle à Chalon), malheureusement la plupart des jardineries sont incapables de vous dire quelle espèce ils vendent...

vendredi 9 octobre 2009

Dentifrice en poudre anis/orange

Je me suis enfin décidée à me faire un dentifrice maison et donc à faire des infidélités au Perblan. Cette recette est fortement inspirée de la composition de celui-ci même si j'en ai changé les plantes actives.

Ce dentifrice contient :

- 25g Carbonate de calcium
- 1,5g Xylitol
- 1g Sel
- 2g Poudre anis étoilé
- 0,7g savon Marseille
- 0,3g Poudre racine iris
- 5 gouttes HE orange douce

Réduire le savon de Marseille en poudre. Mettre tous les ingrédients dans une boite puis secouer énergiquement celle-ci. C'est prêt !
Dans l'idéal, il faudrait remplacer le savon de Marseille par du SMCT (Sodium Methyl Cocoyl Taurate) qui est un tensioactif doux, souvent présent dans les dentifrices, encore faut-il en trouver...

Cout des matières premières : 35 cts ! (soit 10 fois moins cher que le Perblan...)

Pour utiliser ce dentifrice il suffit d'humidifier votre brosse avant de la tremper légèrement dans la poudre qui va ainsi se coller ainsi sur les poils...
Ce dentifrice mousse peu mais nettoie très bien tout en préservant l'émail des dents.
A l'avenir je pense diminuer un peu la quantité de sel et rajouter un peu de savon...

Gaufres à la châtaigne !

J'ai enfin trouvé LA recette de gaufres sans gluten, sans lait et sans œufs. Ces gaufres à la châtaigne sont très légères et croustillantes et tellement délicieuses que mon mari me les vole... et pour tout vous avouer, j'aurais pas parié du résultat...
Idéales au petit-dej' ou au gouter.

Pour 4 belles gaufres :

- 90g Farine de châtaigne
- 35g Fécule de pomme de terre
- 20g Fécule de tapioca
- 25g Sucre
- 0,5g Bicarbonate de soude (1/4 de cuiller à café)
- 40g Margarine végétale (ou Huile de tournesol)
- 150mL Eau
- 1 cuiller à soupe Jus de citron

Mélanger les ingrédients dans l'ordre indiqué en finissant bien par le jus de citron. Cuire au gaufrier (attention ces gaufres cuisent plus vite que des gaufres classiques). Déguster nature ou avec du sucre, chocolat...

mardi 6 octobre 2009

"Le meilleur de mon blog" sur le retour des azas!

Le forum Le retour des Azas! organise tous les mois un sondage dans lequel vous devez désigner votre recette préférée (parmi 10 présélectionnées) d'un blog. Ce mois-ci c'est mon blog et celui de Rainette qui sont à l'honneur...
Si ça vous dit de voter ou tout simplement de découvrir ce forum...

samedi 3 octobre 2009

Le "stop grippe"

Voici un petit baume en stick bien utile en période d'épidémie grippale. On peut l'appliquer sous les narines, en préventif, pour former une barrière anti-grippal ou sur le torse en curatif (ce qui ne dispense bien sûr pas de voir un médecin en cas de symptômes grippaux). Il contient des molécules aux propriétés virucides, bactéricides, désinfectantes et immunostimulantes.
Ainsi l'anis étoilé (ou badiane) contient de l'acide shikimique, à savoir le principe actif du fameux Tamiflu.
Pour composer cette formule je me suis basée sur deux produits naturels que l'on trouve actuellement sur le marché, à savoir : le Biovirax et Salvia dermatique Respir.

Mon "stop grippe" contient :
- 2,5g Cire d'abeille (25%)
- 2,5g Beurre cacao blanc (25%)
- 2,9g HV Jojoba (28,8%)
- 1g Arrow root (10%)
- 0,5g poudre anis étoilé ou une cuiller TAD (5%)
- 0,1g Allantoïne ou 2 cuiller SMIDGEN (1%)
- 0,1mL HE Ravintsare ou 4 gouttes (1%)
- 0,1mL HE Thym thujanol (1%)
- 0,1mL HE Pin sylvestre (1%)
- 0,1mL HE Eucalyptus (1%)
- 0,05mL HE Tea tree ou 2 gouttes (0,5%)
- 0,05mL HE Niaouli (0,5%)
- 0,02 mL Vit.E ou 1 goutte (0,2%)

Avec ces quantités j'ai réalisé 2 sticks pour un prix inférieur à 70cts.

Ce produit sera peut-être ma participation pour le concours de Caly mais j'hésite encore avec un autre à venir...

Muffins orange-amande

Non, non, ce blog ne s'est pas transformé en blog culinaire ! Promis, la prochaine recette sera en cosmétique !

En attendant voici celle des muffins à l'orange douce et aux amandes (sans oeufs, sans gluten et sans lactose), croustillants dehors et fondants dedans. Personnellement je me suis régalée !

Pour 6 muffins :

- 55g Farine de millet
- 45g Farine de riz
- 100g Sucre
- 100g Margarine végétale
- 100g Amandes en poudre
- 30g Fécule de tapioca diluée dans de l'eau (environ 200 mL ?)
- 1/4 de c. à café de bicarbonate
- 4 gouttes HE Orange douce bio

La fécule de tapioca et l'eau remplacent ici les œufs (normalement pour un œuf, on compte 10g de tapioca et 50mL d'eau).

Délayez la fécule dans l'eau. Ajoutez le sucre puis le beurre, les farines, le bicarbonate, la poudre d'amandes et l'HE d'orange.
Versez le tout dans un moule (souple) à muffins et enfournez 30 min environ à T°6 ou 180°C.

jeudi 1 octobre 2009

Cake "pop" noisettes

Mon petit mari s'est attaqué à nos stocks de farine de maïs et de poudre de noisettes (auxquelles je me suis révélée intolérante - snif) et a pondu cette recette de cake maïs/noisette... La petite miette que j'ai goutée étant délicieuse (et la gourmandise s'allumant dans ses yeux à chaque fois qu'il en mange) je vous transmet sa recette, d'autant qu'elle est, comme toutes celles de ce site, sans gluten...

Donc, pour 4 à 6 pers (suivants le taux de gourmandise) :

- 100 g de farine de maïs
- 100 g de sucre
- 100 g de beurre
- 100 g de noisettes en poudre
- 3 oeufs
- levure (sans gluten)
- une pincée de sel

Séparez les blancs des jaunes. Mélangez le sucre avec les jaunes puis incorporez le beurre, la farine, la levure et la poudre de noisette.
Préchauffez le four. Montez les blancs en neige avec un pincée de sel. Puis les incorporer délicatement au mélange.
Versez le tout dans un moule beurré et enfournez 35 min environ à T°6 ou 180°C.
C'est prêt, régalez-vous!