lundi 30 mars 2009

Roulés sésame/amande

Dans ma série j'explore de nouveaux ingrédients, je me suis concoctée ce soir des biscuits roulés au tahin (purée de sésame) assez sympathiques. Ils sont constitués de deux couches roulées ensemble : la pâte à l'amande et la garniture au sésame.

La pâte contient :
- 250g de farine de riz
- 100g de poudre d'amandes
- 75g de sucre
- 80g de beurre
- 2 yaourts au soja
- un sachet de poudre lever (7g)

La garniture contient :
- 100g de brisures de noix de cajou (on peut remplacer par d'autres noix)
- 100g de tahin (purée de sésame)
- 75g de miel

1) Mélanger ensemble les différentes poudres de la pâte.
2) Ajouter beurre et yaourts au soja. Mélanger jusqu'à obtenir une une boule de pâte homogène. La laisser reposer au frigo.
3) Préparer la garniture en mélangeant ensemble les noix, le tahin et le miel.
4) Étaler la pâte en rectangle de 5mm d'épaisseur (ou moins si vous êtes plus courageux que moi).
5) Répartir la garniture en couche régulière sur la pâte.
6) Rouler la pâte dans le sens de la largeur.
7) Couper le boudin obtenu en tranches d'un cm d'épaisseur.
8) Parsemer les biscuits obtenus de grains de sésame.
9) Enfourner 25min à 180°C.

dimanche 29 mars 2009

Gel nettoyant visage verveine/poire

Voici une recette que j'affectionne particulièrement et qui nettoie ma peau mixte tout en douceur. Elle contient :

- 15mL de gel d'aloé véra
- 7,5mL d'HV de Macadamia
- 7,5mL d'HV de Jojoba
- 15mL d'hydrolat de Verveine odorante
- 20 gouttes d'extrait aromatique de poire
- 2 gouttes de Vit.E
- 3 gouttes de Géogard 221

(habituellement je remplace le géogard par 10 gouttes d'EPP qui suffisent à conserver ce produit à température ambiante -d'autant que le gel d'aloé véra contient déjà un conservateur - mais comme mon hydrolat se périme dans un mois j'ai préféré utiliser pour une fois un conservateur un peu plus fort).

Je me nettoie le visage avec tous les soirs. Avec cette quantité, j'en ai pour un mois.

Le masque du comédien

Attention, ceci n'est pas tout à fait un produit cosmétique... quoique...
Je vous explique : dans le cadre d'un atelier théâtre que j'anime, nous avons besoin d'un masque aux courges que les comédiens sont censés porter sur scène :-)
Difficile de trouver dans le commerce un masque orange, de plus je voulais être sûr que tout le monde supporte ce masque... j'ai donc concocté la recette suivante qui, si elle n'est ni à la courge ni créée dans un but "cosmétique" est néanmoins réellement un masque hydratant et réparateur pour peaux sensibles...
Il contient :

- 120mL d'eau
- 60mL de HV de Noyaux d'abricot
- 5g de VE, d'alcool cétylique et de MF
- 7 gouttes de Vit.E
- 14 gouttes de Géogard 221
- 3 cuillers TAD + 2 cuillers DASH d'argile rouge (soit 4,6mL)
- 1 cuiller TAD + 3 cuillers PINCH d'ocre rose (soit 2,4mL)

Pour un produit plus "actif" remplacer l'eau par un hydrolat et l'ocre rose (qui ne sert qu'à la couleur) par de l'argile rouge...

mercredi 25 mars 2009

L'halte à pic'

J'ai participé à un concours de création de cosmétiques maison dont le thème était "animal" avec les contraintes suivantes : le produit devait contenir du beurre de karité et être au moins bicolore.
Je voulais faire un produit qui soit à la fois ludique et utilitaire... J'ai donc planché sur la création d'un soin à deux fonctions, tant préventive que curative :
- répulsif des insectes (partie noire)
- soin des piqûres d'insectes (partie jaune)

Vous noterez qu'on retrouve le côté jaune et noir des abeilles et autres guêpes...
Mon soin se décline en deux versions : baguette magique bi-face (mon soin pour la maison : il suffit de tenir la baguette et de laisser fondre l'étoile sur la peau) et grains unidoses (mon soin de voyage : dans un petit récipient à glisser dans son sac de rando, ces petits grains peuvent se révéler bien pratiques...)
Mais vous me direz : qu'est-ce qu'il y a dedans?

Partie noire (protection contre les insectes) :
- 5g de cire d'abeille
- 3g de Beurre de Sal
- 2g de Beurre de Karité
- 8g d'HV d'Andiroba
- 2g d'HV de Neem
- 10 gouttes d'HE Citronnelle
- 10 gouttes d'HE Cèdre atlas
- 10 gouttes d'HE Géranium
- 1 goutte de Vit.E
- une cuiller DROP d'oxyde noir

Partie jaune (soin des piqûres d'insectes) :
- 5g de cire d'abeille
- 3g de Beurre de Karité
- 2g de Beurre de Sal
- 10g d'HV d'Andiroba
- 8 gouttes d'HE Menthe poivrée
- 8 gouttes d'HE Géranium
- 8 gouttes d'HE Citronnelle
- 8 gouttes d'HE Lavande
- une cuiller DROP de CO2 Calendula
- une cuiller DROP de CO2 Camomille allemande
- une cuiller DROP d'argile rouge
- 1 goutte de Vit.E

une cuiller DROP contient 0,08mL.

Le règlement du concours est sur le site de only happy in the sun
Les photos des autres participations sont là : photos
Ma participation est (avec plein de commentaires trop trop gentils!!)
Les votes seront ouverts prochainement : n'hésitez pas à voter pour moi ,-)

dimanche 22 mars 2009

Fondants matcha, amandes et citron

Aujourd'hui j'ai testé ma première recette avec le thé matcha, librement inspirée d'une recette de chez Myrtille, "fondants "verts" citron et thé matcha" avec un défit supplémentaire, je n'avais plus d'œuf... J'ai donc suivi son conseil de remplacer les 2 blancs d'œufs par 1 cuiller à soupe (5g) de farine de tapioca et 45g de lait d'amande (remplacé par 10g de lait d'amande en poudre et 50g de lait de riz).

Au final, il contient :
- 125g de poudre d'amandes
- 100g de farine de riz
- 3g de thé matcha
- 100g de sucre
- 5g de farine de tapioca
- 10 g de lait d'amande en poudre
- 3g de poudre à lever
- 30g de beurre
- 50g de lait de riz
- 80g de jus de citron
- quelques pincées de graines de pavot

J'ai incorporé les ingrédients dans cet ordre puis j'ai versé une grosse cuiller à soupe de la pâte obtenue dans des ramequins. Enfin j'ai saupoudré d'une pincée de graines de pavot et enfourné à 180°C pendant 15min

Verdict : on ne sent pas beaucoup le thé, surtout le citron et l'amande. Ils sont trop trop bons et super moelleux!! MIAM! J'en referai.

samedi 21 mars 2009

Macérat de fèves Tonka

Aujourd'hui, j'ai filtré mon macérat de fèves Tonka (ainsi que mon extrait glycériné de roses d'ailleurs : cliquez là).

epicier.ch indique : "Cet arbre est cultivé pour ses graines. Les fleurs violet pourpre fleurissent en grappes et les fruits charnus contiennent un noyau. Dans celui-ci est contenue une graine oblongue de couleur noirâtre de 3 à 4 cm de longueur connue sous le nom de Fève de Tonka. C’est de cette fève qu’est extraite une huile de couleur jaune orange riche en coumarines très utilisées dans l’aromatisation des tabacs. Son parfum caractéristique justifie son utilisation en parfumerie et ses propriétés diurétiques et des infiltrantes lui permet de figurer en bonne place dans les composants de certains produits amincissants. La nouvelle cuisine la adoptée pour son goût si particulier."

Attention : la fève Tonka s'utilise en petite quantité (sinon il y a des risques de toxicité).
Elle a une odeur vanillée, caramélisée...

Pour réaliser un macérat de fèves Tonka : broyer 10g de fèves et les recouvrir de 250mL d'huile (j'ai choisi une huile de Tournesol bio). Laisser macérer au moins 3 semaines avant de filtrer (j'ai laissé un mois et demi...). Hummmmmmm ça sent bon...

dimanche 15 mars 2009

Violette odorante


Avec le mois de mars fleurissent les violettes. J'ai donc profité d'une balade entre bois et prairies pour ramasser quelques violettes.
Toutes les violettes et autres pensées sauvages sont comestibles. On les reconnait bien car la tige porte une fleur unique à cinq pétales violets. Les feuilles, en forme de cœur, sont attachées à la base. Elles fleurissent de mars à mai, en tapis dans les zones ombragées (on en trouve souvent en bordure des chemins forestiers). Fleurs comme feuilles sont comestibles.
Si les pétales sont répartis par 3 d'un côté et 2 de l'autre, vous avez affaire avec la famille des violettes odorantes. Si vous avez 4 pétales qui s'opposent à 1 pétale unique, c'est la famille des pensées.
Rien ne vous empêche d'en parsemer une salade mais vous pouvez aussi les faire sécher à l'ombre puis les conserver dans un sachet en papier pour les utiliser en tisane. On peut aussi en faire du sirop.

Propriétés : nombreuses propriétés respiratoires (rhumes, bronchites, angine, toux...), utiles contre les inflammations (interne et externe), émollientes, diurétiques (feuilles uniquement)

samedi 14 mars 2009

Produit anti-moisissures

Si vous avez comme moi la malchance d'habiter dans un appartement mal isolé et que, malgré des aérations régulières, vous voyez pousser des moisissures sur vos murs et dans vos placards, voici une petite recette qui pourra grandement améliorer les choses :

- versez 1cm d'eau au fond d'un sceau
- ajoutez 1cm de vinaigre blanc
- ajoutez 10 gouttes d'HE de Tea tree et 10 gouttes d'HE de Cannelle (écorce)
- mouillez un chiffon microfibre avec cette solution et nettoyez avec toutes les surfaces "moisies"...

Attention ! L'HE de cannelle étant dermocaustique, si votre peau est sensible il est recommandé de porter des gants...

jeudi 12 mars 2009

index des fiches pratiques cosmétiques

Glossaire
Pourquoi faire ses produits de beauté soi-même ?

Sur les précautions d'usage

Sur les hydrolats :
- Hydrolats et soins de la peau
- Hydrolats et soins des cheveux

Sur les Huiles essentielles :
- HE et soins de la peau
- HE et soins des cheveux

Sur les Huiles Végétales :
- HV et soins de la peau
- HV et soins des cheveux

Sur différentes plantes :
- la violette odorante
- l'aubépine
- la prèle- les queues de cerises
- l'aloé véra
- les bourgeons de pin

Sur les méthodes d'extraction des principes actifs de la plante (macérât, teinture, infusion...)

Sur le pH (de la peau, des crèmes, shampoings et savons...)

Sur les émulsions :
- émulsions huile dans eau ou eau dans huile ?
- HLB : kezako ?

Sur les méthodes de fabrication et les ingrédients :
- tests textures émulsifiants 1 : VE/MF et alcool cétylique
- tests textures émulsifiants 2 : l'Olivem 1000
- tests textures émulsifiants 3 : cire n°2 et 3, alcools cétylique et cétéarylique, acide stéarique
- tests textures émulsifiants 4 : le natramulse (VE/cétéarylique/MF)
- tests comparatifs entre SCS et SCI
- faire de belles étiquettes
- comment faire un savon ?
- SOAP CALC : signification des termes qualitatifs des savons
- ICI les tutos vidéo de savonnerie
- préparations colorantes pour savons
- faire son lait d'avoine
- le beurre de jojoba (faire son beurre maison)
- test pigments pros (pour savons)

Où acheter ses matières premières et contenants :
- Aroma-zone, oshun...
- Bilby...
- code promo oshun pour mes lectrices !
- où trouver des contenants ?

Et un lien vers mon tableau de calcul du prix de nos cosmétiques maison

Les différentes façons d'extraire les principes actifs d'une plante

Il existe différentes façons d’extraire les principes actifs d’une plante.

Pour résumer, les substances liposolubles d'une plante se dissolvent dans l'huile, ses substances hydrosolubles, dans l'eau. En fonction de la méthode utilisée on ne récupère donc pas les mêmes substances : selon les plantes macérât, teinture et infusion peuvent ne pas avoir les mêmes propriétés.


Les macérâts :

Traditionnellement on entend par macérât, le résultat de la macération d’une plante dans de l’huile. Dans la majorité des cas c’est la plante sèche que l’on utilise, afin notamment d’éviter les problèmes de fermentation dus à la présence de l’eau. Mais dans certains cas, quand les principes actifs voulus sont sensibles à la dessiccation (cas du principe actif donnant la couleur rouge à la macération de millepertuis) la macération se fait à partir de plantes fraiches.

En réalisant une macération, on récupère les substances liposolubles de la plante. On estime le rapport d’extraction d’un macérât à 10%.


Pour réaliser un macérât, il suffit de remplir un bocal préalablement stérilisé de plantes et de les recouvrir d’huile (on utilise souvent les huiles de tournesol, de pépins de raisin et d’olive, en rapport à leur prix et degré d’oxydabilité mais toutes les huiles sont utilisables). On laisse macérer au soleil au minimum trois semaines, en secouant le bocal tous les jours (certaines personnes préfèrent faire macérer à l’abri de la lumière afin de protéger l’huile des effets de la lumière, la macération est dans ce cas un peu plus longue). Au bout de trois semaines, on filtre la préparation et on rajoute un anti-oxydant (Vit E). Si on a utilisé des plantes fraîches, il est conseillé de rajouter aussi un conservateur (EPP par exemple).

Il existe aussi des méthodes de macération dites « à chaud », dans ces méthodes le macérât est chauffé au bain-marie afin d’accélérer le transfert des substances actives de la plante à l’huile. Les macérâts obtenus par cette méthode peuvent être différents de ceux obtenus « à froid » certaines substances ne passant dans l’huile qu’à certaines températures.


Les huiles essentielles :

La plupart des huiles essentielles sont obtenues par distillation à la vapeur d’eau.

La vapeur d’eau entraine avec elle les substances actives de la plante. On obtient ainsi un produit extrêmement concentré et essentiellement liposoluble (voir Précautions d’emploi).

A moins d’avoir chez soi un distillateur, il est difficile de réaliser soi-même ce type d’extraction.

Macérât huileux et Huiles essentielles (HE) contenant tous deux des substances liposolubles, ils possèdent des propriétés assez similaires (mais en beaucoup plus douces dans le cas des macérâts).


Les hydrolats :

Les hydrolats sont un sous-produit de la distillation. On les trouve aussi sous le nom d’eau florale. Concrètement ils correspondent au « distillat aqueux qui subsiste après l’entrainement à la vapeur d’eau, une fois la séparation de l’HE effectuée » (définition d’après les normes en vigueur). Cette fois-ci ce sont les substances hydrophiles de la plante qui sont récupérées.

De même que pour les HE, à moins de posséder un distillateur, vous n’avez pas d’autres possibilités que de les acheter.

Le rapport d’extraction est ici autour de 5%.


Attention ne confondez pas hydrolats et eaux aromatisées (obtenues par macération aqueuse d’une HE suivie d’une décantation pour éliminer l’insoluble), souvent moins concentrées.


Les extraits glycérinés :

Il s’agit du résultat de la macération de la plante dans un mélange glycérine + eau. Ce sont donc ici aussi les substances hydrosolubles de la plante qui sont récupérées.

On peut obtenir des rapports d’extraction de l’ordre de 10%.


Pour réaliser un extrait glycériné, mettez 3 parts de plantes, 8 parts de glycérine et 2 parts d’eau dans un bocal préalablement stérilisé. Ajoutez un conservateur. Secouez tous les jours. Au bout de trois semaines, filtrez.


Les infusions et décoctions :

Là aussi on s’intéresse aux substances hydrosolubles de la plante.

Une infusion est obtenue par l’ajout d’eau frémissante sur la plante (on laisse "macérer" 10-15min et on filtre). Dans le cas de la décoction, on fait bouillir ensemble le mélange eau + plante pendant une dizaine de minutes.

Infusion et décoction se conservent mal mais peuvent être bienvenues comme phase aqueuse de votre crème, shampoing...


Hydrolats, extraits glycérinés, infusion et décoction contiennent donc tous des substances hydrosolubles et ont donc des propriétés assez proches (mais qui peuvent malgré tout être différentes puisque les substances actives sont obtenues à des températures et par des moyens différents).


Les teintures, et teintures mères (TM) :

Cette fois-ci on récupère les substances solubles dans l’alcool... Je précise que les teintures mères, les alcoolatures et les teintures en générales sont toutes hydroalcooliques. Hydroalcoolique ça veut juste dire que le solvant est composé d'eau et d'alcool, ce qui est toujours le cas sauf avec de l'alcool à 100°. Les teintures possèdent l’avantage de permettre une excellente conservation des propriétés médicinales des plantes.

Les teintures s’utilisent plus en interne qu’en externe (ou du moins pas pures en externe) du fait de l’alcool qu’elles contiennent qui peut dessécher la peau.


Dans le cas des teintures, on fait macérer les plantes sèches dans de l’alcool entre 40 et 60°. On obtient un rapport d’extraction de l’ordre de 20% (de la plante sèche).

Dans le cas des teintures mères (TM), on fait macérer les plantes fraiches dans de l’alcool entre 60 et 90° (tout dépend de la concentration initiale en eau de la plante puisque c’est elle qui va déterminer le degré d’alcool de la préparation finale). Si le degré alcoolique de la TM est plus élevé c'est parce qu’elle est faite à partir de plantes fraiches qui contiennent donc de l'eau, des bactéries et des spores de moisissures. Le rapport d’extraction est ici de l’ordre de 30% (de la plante fraiche).

L'alcool à 60° extrait la majorité des principes actifs solubles dans l'eau, à 90° c'est surtout des résines (comme la propolis par exemple), et d’autres molécules hydrophobes que l’on récupère… Le choix du degré alcoolique est donc important.


Sur le site Passeport-santé, on trouve la recette suivante :

« Pour préparer une teinture :
1) Broyer finement la plante choisie dans un mélangeur électrique avec environ le double de son volume en alcool d'au moins 40 %. (La vodka convient très bien puisqu'elle contient peu d'additifs.)
2) Verser la préparation dans un bocal en verre et fermer hermétiquement.
3) Laisser macérer durant un mois à l'abri de la lumière en agitant vigoureusement le bocal tous les deux jours.
4) Lorsque la période de macération est terminée, filtrer à travers une mousseline en pressant énergiquement le tout afin d'extraire le maximum de teinture.
5) Verser la teinture dans des bouteilles de verre coloré. De préférence, on utilisera de petites bouteilles avec un bouchon de type compte-gouttes.
6) Les teintures à l'alcool se conservent environ sept ans.
7) Pour les utiliser, on peut déposer le nombre de gouttes voulu dans un peu d'eau (surtout si on boit ce mélange avant d'aller se coucher !) ou encore les mettre directement sous la langue pour obtenir un effet plus rapidement. »

D’autres recettes indiquent une part de plante (sèche) pour 5 d’alcool à 70°… Effectivement le choix de la recette dépend de ce que l’on souhaite obtenir… et varie donc en fonction de la plante et des substances qu’elle contient naturellement...


Pour plus d’infos sur ce sujet, vous trouverez un excellent récapitulatif sur les teintures ici

Et vous trouverez ici des infos sur les alcoolatures.


Les extraits CO2 :

La technique d’extraction au CO2 supercritique utilise du gaz carbonique, qui dans certaines conditions de pression et de température, se comporte comme un solvant, et permet d'extraire les parties lipidiques de plantes. En fin d'extraction, l’abaissement de la pression provoque le passage du gaz carbonique de l'état supercritique à l'état gazeux, ce qui lui permet de s'éliminer complètement de l'extrait CO2 obtenu
Avantages :
- On obtient des extraits 100 % naturels (pas de résidus de solvant)
- On récupère à température modérée (40°C) toutes les propriétés des plantes, ainsi que les autres composants les plus fragiles (il n'y a pas d'altération des composés actifs)"

Si vous voulez des infos supplémentaires, vous pouvez cliquer .


EPS :

Les EPS sont des Extraits fluides de Plante fraiche Standardisée que l’on peut trouver en pharmacie.

Le procédé d'obtention des EPS commence un « cryobroyage suivi d'une lixiviation à basse température avec extraction de la partie aqueuse puis de l'extraction de la partie alcoolique à différents degrés d'alccol (de 20° à 70°). Cette opération, complexe et de haute technicité, permet d'extraire l'ensemble des molécules (hydrosolubles et liposolubles) du végétal d'origine en fonction de leurs polarités.

L'ensemble de ces opérations se fait à basse température et à l'abri de l'air, ainsi que l'étape suivant d'évaporation de l'alcool sous vide. Par la suite est rajoutée de la glycérine d'origine végétale certifiée, qui assure une conservation naturelle des extraits, sans aucun ajout d'additifs ou de conservateurs. » (info issu du site CATRIC)

Le produit final est dépourvu d’alcool.



Par ailleurs, aroma-zone a mis dernièrement en ligne des recettes de macérâts huileux et glycérinés. N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site (leurs macérâts glycérinés contiennent beaucoup d'eau, ils ont donc l'avantage de pouvoir se substituer intégralement à la phase aqueuse de votre produit, par contre ils sont moins concentrés et se conservent moins longtemps que les extraits glycérinés obtenus selon la méthode décrite plus haut).


Si vous reconnaissez un passage de votre site et que j'ai omis d'en indiquer la source, n'hésitez pas à me contacter. De même, si vous notez des exactitudes ou erreurs...

dimanche 8 mars 2009

Fondant chocolat au beurre salé


Un fondant qu'on ne se lasse pas de faire et de refaire (qui rappelle certains desserts au caramel au beurre salé, version chocolat).

Il contient (pour deux fondants) :


- 1 Œuf
- 25g de Sucre
- 15g de Farine de riz
- 50g de Beurre salé (ou 50g de beurre et jusqu'à 2g de sel)
- 50g de chocolat noir (plus il est noir, meilleur c'est!)

1) Battre l'œuf et le sucre jusqu'à obtenir un mélange mousseux et blanchi.
2) Ajouter la farine. Mélanger.
3) Ajouter le mélanger chocolat et beurre fondus. Mélanger.
4) Enfourner 10min (12max) à 200°C.
5) Régalez-vous.

Hydrolats et soins des cheveux

- entretenir des reflets blonds : Camomille allemande
- anti-chute : Lavande, Romarin à verbénone, Tilleul
- anti-pelliculaire : Romarin à verbénone
- cheveux gras : Menthe poivrée, Romarin à verbénone, Sauge officinale
- cuir chevelu sensible : Tilleul
- embellissement : Fleurs d'oranger, Sauge officinale, Tilleul

Masque désincrustant nettoyant profond pour peaux mixtes

Voici la recette d'un petit "masque-minute" tout simple mais diablement efficace. Il contient :

- une cuiller à café de Rhassoul
- une cuiller à café d'Argile jaune
- un peu d'eau (jusqu'à obtenir une texture crémeuse)
- 1/2 cuiller à café d'Huile de Jojoba

Appliquer sur le visage en massant légèrement (l'argile jaune a des propriétés exfoliantes) puis laisser poser 10min avant de rincer.

vendredi 6 mars 2009

Crème pour le corps, pour peaux sensibles


Une crème pour nourrir et soigner ma peau sensible (suite à une réaction allergique à un gel douche du commerce, emprunté une fois chez belle-maman!).

Elle contient :
Phase huileuse :
- 10mL HV Noyaux d'abricot
- 10mL HV Coco
- 5mL HV Pépins de Framboise
- 5mL HV Macadamia
- 2g émulsifiant VE
- 2g cire d'abeille
Phase aqueuse :
- 45mL HA Fleurs d'oranger
- 20mL HA Camomille romaine
- 2g émulsifiant MF
Troisième phase :
- 5mL Glycérine végétale
- 0,2mL (une cuiller SMIDGEN) extrait CO2 Camomille allemande
- 30gtes HE Petit grain
- 4gtes Vit E
- 7gtes Géogard 221
- 1mL Senteur Vanilla Lance (ne pas mettre si la peau est vraiment très sensible)

J'ai obtenu une crème fluide (entre le lait corporel et la crème) mais j'ai eu un petit soucis de balance qui fait que j'ai plutôt mis 1,5g de MF que les 2 prévus (j'ai eu un doute sur la fiabilité de ma balance au moment de la pesée mais comme ça ne me dérangeait pas d'avoir une texture plus fluide je ne me suis pas embêtée à repeser). Mais elle est quand même moins fluide que sur la photo (les crèmes avec ces émulsifiants sont toujours un peu longues à prendre... 1h après elle est plus proche de la crème que du lait).

mardi 3 mars 2009

Hydrolats et soins de la peau

- Peaux normales à mixtes : Camomille romaine, Fleurs d'oranger, Géranium bourbon, Hamamélis, Jasmin sambac, Lavande, Menthe poivrée, Romarin à verdénone, Roses de mai, Sauge, Thym, Verveine odorante

- Peaux grasses, acné : Cyprès de Provence, Genévrier, Géranium bourbon, Hamamélis, Jasmin sambac, Lavande, Ledon du Groenland, Menthe poivrée, Myrte rouge, Pin Douglas, Romarin à verdénone, Roses de Damas, Sauge officinale, Tea tree, Thym à linanol, Verveine odorante

- Peaux sèches : Fleurs d'oranger, Géranium bourbon, Jasmin sambac, Lavande, Mélisse, Roses de Damas, Roses de mai, Santal

- Peaux matures : Ciste ladanifère, Fleurs d'oranger, Géranium bourbon, Roses de Damas, Roses de mai, Sauge officinale

- Peaux fragiles, sensibles : Bleuet, Camomille allemande, Camomille romaine, Ciste ladanifère, Cyprès de Provence, Fleurs d'oranger, Géranium bourbon, Hamamélis, Helichryse italienne, Jasmin sambac, Lavande, Ledon du Groenland, Mélisse, Menthe poivrée, Myrte rouge, Roses de Damas, Roses de mai, Santal, Tilleul, Verveine

- Soin déodorant : Ciste ladanifère, Géranium bourbon, Hamamélis, Helichryse italienne, Lavande, Menthe poivrée, Romarin à verdénone, Roses, Sauge officinale

- Soin circulatoire (couperose, jambes lourdes) : Bleuet, Cyprès de Provence, Hamamélis, Hélichryse italienne

- Soin anti-cellulite : Genévrier, Pin Douglas, Verveine odorante

lundi 2 mars 2009

Index des recettes cosmétiques et santé

Cet index général n'est plus mis à jour depuis octobre 2010 (se reporter aux index spécifiques)
recettes pour le corps :

  • déodorants :
- déodorant crème mentholé
- déodorant "crème" au tea tree (roll-on)
- déodorant lavande/propolis
- déodorant à la bergamote
- déodorant "fraicheur verte"

  • gommages :
- gommage relaxant pour le corps mandarine/orange sanguine
- gommage minute simplissime huile et sel
- exfoliants solides beurre de cacahuètes
- gelée exfoliante pomme/poire (façon kiwi)
- gel exfoliant nourrissant coco/vanille

  • crèmes, laits... :
- lait vanille/amandons de prune, pour peaux sèches
- lait anti-oxydant coco/fraise pour le corps
- lait nourrissant hydratant "l'amandé"

- crème fluide pour le corps, pour peaux sensibles
- crème "vivement l'été" pour peaux sèches, aux senteurs pralinées
- crème pour le corps au nougat
- crème corporelle réparatrice fraise/carottes
- crème corporelle douceur orange/lavande
- crème corps hydratation (sans HE)
- crème douceur coco avoine
- crème corps douceur poire vanille
- crème adoucissante, façon "bounty"
- crème peaux sèches et sensibles tonka/vanille

- mousse ensoleillée à l'abricot

- chantilly coco/cacao pour le corps
  • problèmes/zones spécifiques :
- crème anti-vergetures pour future maman
- crème vanillée pour future maman (anti-vergetures)
- gelée circulatoire pour gambettes légères
- gel rafraichissant pour gambettes légères
- baume cicatrisant et nourrissant pour zones très sèches et abimées (pieds, mains, eczéma, crevasses...)
- crème réparatrice zones sèches et irritées
- crème pour les mains lavande et petitgrain
- crème beaux petons

  • produits de massage :
- huile de massage relaxante
- huile de massage sensualité
- beurre de massage aphrodisiaque
- beurre de massage "dos douloureux"
- beurre de massage "relaxation"

- bougie de massage sensualité (cacao gingembre)

- gel coquin "pêcher mignon"

recettes pour le visage :

  • baumes à lèvres :
- baume à lèvres rosé fraise/coco
- baume à lèvres cupuaçu/vanille/miel
- baume à lèvres abricot (en stick)

- baume à lèvres abricot (en pot)

  • contours des yeux :
- soin contour des yeux anti-rides anti-tâches

  • gommages et masques :
- gommage fleuri pour le visage
- gommage visage anti-âge à la rose
- gommage visage "l'abricot amandé"
- gommage visage purifiant miel-anis

- masque nettoyant désincrustant profond pour peaux mixtes
- masque-minute purifiant pour peaux sèches à mixtes
- masque-minute illuminateur

- le masque du comédien
- masque-crème éclat du teint
- masque-crème purifiant aux agrumes

  • démaquillants et nettoyants :
- gel nettoyant visage verveine/poire
- gel nettoyant visage abricot miellé

- eau micellaire verveine/poire
- eau micellaire rafraichissante menthe/abricot
- eau micellaire ciste/pêche
- eau micellaire fruitée

- mousse nettoyante visage poire abricot

- lait démaquillant à la rose
- lait démaquillant à la lavande
- gel nettoyant profond poire/châtaigne
- mini-barres nettoyantes purifiantes (rhassoul et propolis)

  • crèmes :
- crème fluide "vivement l'été" pour peaux mixtes
- crème fluide pour peaux mixtes à l'olivem
- crème apaisante et purifiante à la pêche, pour peaux mixtes
- crème à la carottes, pour peaux mixtes (hydratation et effet "bonne mine")
- crème verveine poire, peaux mixtes et sensibles

- la crème de la 50aine (peau sensible et déshydratée)
- la crème de belle-maman
- crème "bonne fête maman" pour peaux sèches et matures
- crème visage hydratation (sans HE)
- crème visage hydratation (version été)

- crème fluide visage anti-couperose
- crème anti-couperose au néroli

- la crème des ados, façon poire citronnée
  • autres :
- gel après-rasage pour homme
- savon à barbe menthe-citronnée (refonte)

- dentifrice en poudre anis/orange
- dentifrice reminéralisant au citron
- dentifrice fraicheur menthe/anis

recettes pour les cheveux :


  • masques et après-shampoing :
- masque baume ultra brillance pour cheveux secs
- mousse démêlante pour pointes sèches, façon bounty
- masque-crème après-shampoing abricoté (cheveux secs et frisés)
- après-shampoing coco-abricot (démêlance et beauté des pointes)
- après-shampoing solide choco-coco
- après-shampoing solide coco
- lait capillaire nourrissant parfumant coco

  • shampoings :
les phases de recherche avec ou sans conditionneur :
- shampoing racines grasses pointes sèches (pour cheveux bruns)
- shampoing racines grasses/pointes sèches (2ième version : plus d'onctuosité, moins d'HE)
- shampoing au rhassoul pour cheveux gras
- shampoing 2 en 1 romarin/allantoïne (BTMS)
- shampoing 2 en 1 pour cheveux bruns mixtes (CE)
- shampoing 2 en 1 aux agrumes (CE)
- shampoing 2 en 1 panama/romarin pour cheveux gras (CE)

les formules parfaites :
- shampoing simplissime pour cheveux gras (pas de chauffe)
- shampoing simplissime pour cuir chevelu capricieux
- shampoing simplissime pour cheveux longs
- le shampoing de ma cob

- shampoing solide au shikakai (avec CE)
- shampoing solide équilibrant (shikakai, panama et ylang-ylang)
- shampoing solide pour cuir chevelu capricieux (pivoine et panama)
- shampoing solide fortifiant romarin/citron
- shampoing solide brillance garance
- shampoing solide régulateur cèdre/bergamote (sans CE)
- shampoing solide soin du cuir chevelu

- savon-shampoing shikakai, avoine et miel

  • autres :
- coloration naturelle auburn henné/brou de noix
- coloration naturelle chocolat chaud henné/garance/brou de noix
- vinaigre de rinçage (reflets auburn)

recettes pour le bain :

  • gels douche :
- gel douche à la poire
- duo de douche "apple" et "zen"
- gel douche onctueux à la mandarine (texture plus moussante)
- gel douche onctueux "perles de rosée" (verveine/pamplemousse)
- gel douche au cola, recette sans chauffe

- gel nettoyant intime (bardane, camomille et mauve)

- gel douche crème aux senteurs tropicales
  • mousses de douche :
- mousse de douche hydratante au caramel
- mousse de douche façon fruits rouges
  • savons :
- mon premier savon (miel/citron/curcuma)
- savon exfoliant à la mûre
- savon au sel, façon Isigny (caramel au beurre salé)
- l'été indien : bicouche mangue et coco pour un savon à ligne
- savon de la ferme (marbré au lait, tonka et amandons de prune)
- le savon de Noël (les oranges dans le sapin)
- le zébré coco
- savon AmanDuo (bicolore au lait d'amande)
- savon menthe citronnée
- savon Zen (calendula)
- mon bel oranger (savon tout orange avec ligne noire)
- les savons des ados (menthe ET macadamia/cacao)
- les savons des ados 3 (romarin ET sésame/vanille)
- savon Olivé'lait à l'abricot (one pot)
- savon automnal (lait, cèdre et agrumes)
- savon rhubarbe et fraise
- savon "escale nocturne à Madagascar" (savon graphique à l'ylang)
- savon "empreinte naturelle"
- savon zébré néroli et huile d'abricot
- savon "tourbillon de couleur"
- savon marbré à l'avocat

- savon fouetté à la mûre

- savon à barbe menthe citronnée (refonte)
- savon-shampoing shikakai, avoine et miel
- savon à lessive coco/olive
- savon à lessive 100% coco
  • poudres, sels, bonbons et infusions...
- infusion de bain "douceur et beauté de la peau"
- bonbons de bain "peau douce"

recettes de macérats :

  • extraits glycérinés :
- extrait glycériné de rose
- extrait hydroglycériné d'ylang-ylang
- extrait hydroglycériné de mauves
- macérât hydroglycériné de Tépezcohuite (en 24h)
- macérat hydroglycériné d'hibiscus (en 24h)

  • macérats huileux :
- macérat de fèves Tonka
- macérat de vigne rouge (dans HV Macadamia)
- macérat de vanille (dans HV Macadamia)
- macérat de vanille (dans HV Sésame)
- macérat de lierre grimpant (dans HV macadamia et olive)
- macérat de lavande (dans HV Olive)
- macérat arnica/immortelle (dans HV Macadamia)
- préparations colorantes pour savons
  • teintures :
- teinture de fèves Tonka