mardi 21 décembre 2010

Lait corporel douceur coco-vanille

Comme j'ai beaucoup aimé mon dernier lait (bien fluide, bien pénétrant et très nourrissant), j'ai décidé de repartir sur la même base pour mon nouveau soin corporel. Mais cette fois-ci en ciblant la douceur tant au niveau des ingrédients que de l'harmonie olfactive coco-vanille (un délice ce parfum !).
Le contenant vient de chez dansmanature.


Ce lait contient :

Phase huileuse (35%) :
- 17g HV Coco (17%)
- 5g Beurre Karité (5%)
- 5g HV Macadamia (5%)
- 2g Phytostérols d'avocat (2%)
- 3g Cire n°2 (3%)
- 3g Lécithine de soja (3%)

Phase aqueuse :
- 32,9g Eau (32,%)
- 20g HA Fleurs d'orangers (20%)

Troisième phase :
- 5g Gel Aloé véra (5%)
- 5g Macérat hydroglycériné de mauves (5%)
- 1g (35 gouttes) Arôme naturel Coco (1%)
- 0,5g Oléorésine Vanille (0,5%)
- 0,5g (18 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,1g (4 goutes) Vit.E (0,1%)

Mettre les deux premières phases au bain-marie (70°C) avant de les émulsionner ensemble. Ajouter la troisième phase après refroidissement.

Coût de revient : moins de 3,2€ les 100g de lait.

lundi 20 décembre 2010

Masque en poudre "peau jeune"

Voici un masque conditionné en poudre.
Pour l'utiliser c'est très simple : il suffit de diluer 2 cuillers à café de poudre avec une cuiller à café d'eau puis d'appliquer le masque obtenu sur le visage. Laisser poser 10min avant de rincer...



Il contient :


- 75g Argile jaune (37,5%)
- 55g Rhassoul (27,5%)
- 25g Argile blanche (12,5%)
- 15g Boue de la mer morte (7,5%)
- 10g Lithothame (5%)
- 10g Poudre Aloé véra (5%)
- 5g Poudre de carotte (2,5%)
- 5g Poudre d'anis étoilé (2,5%)

Coût de revient : 5€ les 200g de poudre (soit beaucoup, beaucoup de masques...)

Shampoing solide pour cheveux secs

Voici une nouvelle version de mon shampoing solide, cette fois-ci adaptée pour les cheveux secs. J'aime beaucoup sa couleur et son odeur.
(Sur cheveux longs on pourrait remonter encore un peu la quantité de beurre de karité)

Il contient :

- 57g SCS (57%)
- 10g Henné neutre (10%)
- 10g Eau (10%)
- 10g Beurre Karité (10%)
- 5g HV Coco (5%)
- 5g CE (5%)
- 2g Acide citrique (2%)
- 1g (35 gouttes) HE Ylang-ylang 3 (1%)

Mettre tous les ingrédients au bain-marie (sauf l'HE) en remuant de temps en temps, jusqu'à obtenir une pâte homogène. Ajouter alors l'HE puis mettre en moule.

Coût de revient : à peine plus de 2€ les 2 shampoings de 50g.

dimanche 19 décembre 2010

Crème réparatrice et cicatrisante "pieds d'artiste"

Voici une crème spécialement conçue pour mon beau-frère qui est artiste de cirque. Sa discipline principale est la corde ballante (une corde en hauteur sur laquelle il fait des acrobaties). Comme il est pieds nus sur cette corde, ceux-ci sont abimés par les nombreux frottements (brulures, crevasses...).
J'ai donc pensé à lui formuler une crème réparatrice et cicatrisante, spéciale "pieds d'artiste", pour Noël. Comme il ne vient pas sur mon blog, je vous la poste dès maintenant (par contre belle-maman : chut...).

Elle contient :

Phase huileuse (60%) :
- 20g HV Macadamia (20%)
- 15g HV Sésame (15%)
- 5g Beurre Karité (5%)
- 5g Beurre Cupuaçu (5%)
- 5g Substitut végétal de lanoline (5%)
- 8g Cire Olive protection (8%)
- 2g Alcool cétéarylique (2%)

Phase aqueuse :
- 26g Macérat hydroglycériné de tépezcohuite (soit tout ce que j'ai pu récupérer sur une préparation de base de 50g...) (26%)
- 7g HA Ciste ladanifère (7%)

Troisième phase :
- 5g Gel Aloé véra (5%)
- 0,8g (28 gouttes) Absolu Benjoin de Siam (0,8%)
- 0,2g Extrait CO2 Calendula (0,2%)
- 0,2g (7 gouttes) HE Carotte (0,2%)
- 0,1g (4 gouttes) Baume du Pérou (0,1%)
- 0,5g (18 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,2g (7 gouttes) Vit.E (0,2%)

Mettre les 2 premières phases au bain-marie (70°C) avant de former l'émulsion (il vaut mieux la débuter au batteur électrique). Ajouter la troisième phase après refroidissement.

Coût de revient : environ 3,25€ les 100g.

La couleur moutarde est due au tépezcohuite et au calendula. L'odeur est "chaude", vanillée du fait du benjoin et du baume du Pérou. C'est une crème nourrissante et protectrice mais qui pénètre bien.

samedi 18 décembre 2010

Macérat hydroglycériné de tépezcohuite (en 24h)

Un macérat en 24h selon les proportions suivantes :
- 10% Poudre Tépezcohuite
- 10% Glycérine
- 80% Eau

On laisse macérer au frigo 24h puis on filtre avant utilisation (attention, il faut l'utiliser immédiatement au risque sinon qu'il se transforme en nid à microbes...).

Ce macérat remplace la phase aqueuse des émulsions.

Il a les propriétés suivantes :
- puissant cicatrisant
- puissant régénérant cutané
- astringent (ressert les pores)
- antioxydant

Il est donc particulièrement utile pour réparer les peaux abimées (gerçures, brulures, crevasses, vergetures...) mais aussi pour resserrer les pores et cicatriser l'acné des peaux grasses.
Je compte m'en servir dans une crème pour pieds crevassés...

Lait démaquillant hydratant des peaux matures

Voici un lait démaquillant spécialement formulé pour une peau mature déshydratée. Il est de couleur crème et sent bon la rose.

Il contient :

Phase aqueuse :
- 60,75g HA Rose de mai (40,5%)
- 22,5g HA Ciste ladanifère (15%)
- 4,5g Mousse de babassu (3%)
- 4,5g MF (3%)

Phase huileuse (26,5%) :
- 22,5g HV Jojoba (15%)
- 7,5g HV Onagre (5%)
- 7,5g Macérat des peaux matures (5%)
- 2,25g VE (1,5%)

Troisième phase :
- 7,5g Gel Aloé véra (5%)
- 7,5g Extrait hydroglycériné de roses (5%)
- 1,5g Poudre de framboises (1%)
- 0,75g (27 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,45g (16 gouttes) HE Palmarosa (0,3%)
- 0,15g (5 gouttes) HE Bois de Hô (0,1%)
- 0,15g (6 gouttes) Vit.E (0,1%)

Mettre les 2 premières phases au bain-marie (70°C) avant de les émulsionner ensemble. Ajouter la troisième phase après refroidissement.

Coût de revient : 5,1€ les 150g

Gel douche "fruits rouges"

Dans la série "et si je finissais mes TA de Aroma-Zone", voici un deuxième gel douche, cette fois-ci aux fruits rouges (cassis, cerise et fruits de la passion).

Il contient :

Phase A :
- 62,5g Base moussante douceur (25%)
- 12,5g Douceur de coco (5%)
- 25g Mousse de babassu (10%)

Phase B :
- 90g Eau (36%)
- 39,25g HA Cassis (15,7%)
- 0,5g Acide citrique (0,2%)
- 0,25g Poudre de raisins (0,1%)
- 1g Gomme xanthane (0,4%)

Phase C :
- 12,5g Glycérine (5%)
- 2,5g (88 gouttes) Arôme naturel Fruits de la passion (1%)
- 2,5g (87 gouttes) Arôme naturel Amandes de cerise (1%)
- 1,5g (53 gouttes) Cosgard (0,6%)

J'ai rajouté une pointe de couteau de mica brillant (au plus 0,1g)...

Préparer séparément les phases A et B avant de les mélanger ensemble puis d'ajouter les éléments de la phase C.

Coût de revient : 5,3€ les 250g (pas donné celui-là... la faute à l'hydrolat de cassis et aux extraits aromatiques).

En tout cas j'apprécie autant l'odeur que la couleur !

jeudi 16 décembre 2010

Gel douche gourmand "caramel et beurre de cacahuètes"

Un petit gel douche au parfum gourmand, un mélange de caramel et de beurre de cacahuètes, coloré à la poudre de châtaignier et au mica noisette...

Il contient :

Phase A :
- 62,5g Base moussante douceur (25%)
- 12,5g Douceur de coco (5%)
- 25g Mousse de babassu (10%)

Phase B :
- 130,75g Eau (52,3%)
- 0,75g Gomme xanthane (0,3%)
- 0,5g Acide citrique (0,2%)

Phase C :
- 12,5g Glycérine (5%)
- 2,5g Fragrances (1,8g de Caramel au beurre salé + 0,7g de Beurre de cacahuètes) (1%)
- 1,5g (53 gouttes) Cosgard (0,6%)
- 1,25g Poudre de châtaignier (0,5%)
- 0,25g Mica noisette (0,1%)

Préparer séparément les phases A et B avant de les mélanger ensemble puis d'ajouter les éléments de la phase C.

On obtient un gel douche onctueux qui sent bien bon (les amateurs d'odeurs fortes pourront augmenter la proportion de fragrance mais à la maison on aime bien comme ça !).

Coût de revient : environ 3€ les 250g.

mardi 14 décembre 2010

Crème réparatrice pour mains matures

Une crème pour combattre les effets de l'hiver (elle est réparatrice et cicatrisante) et de l'âge (elle traite les tâches mais aussi les petites rides).
Attention : du fait de la présence d'HE de citron photosensibilisante il ne faut pas l'utiliser l'été...

Elle contient :

Phase aqueuse:
- 57,5g HA Ciste ladanifère (57,5%)

Phase huileuse (30%) :
- 10g HV Sésame (10%)
- 5g HV Avocat (5%)
- 5g Beurre de Cupuaçu (5%)
- 2g Substitut végétale de lanoline (2%)
- 6g Cire n°2 (6%)
- 2g Cire de riz (2%)

Troisième phase :
- 5g Gel Aloé véra (5%)
- 5g Macérat hydroglycériné de mauves (5%)
- 1g (35 gouttes) HE Citron (1%)
- 0,4g (14 gouttes) HE Petitgrain bigarade (0,4%)
- 0,4g (14 gouttes) HE Carotte (0,4%)
- 0,1g (3 gouttes) HE Cèleri (0,1%)
- 0,5g (18 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,1g (4 gouttes) Vit.E (0,1%)

Après chauffe au bain-marie émulsionner ensemble les 2 premières phases jusqu'à complet refroidissement puis ajouter la troisième phase.

Coût de revient : moins de 2,75€ les 2 pots de 50g.

A l'odeur on ne sent ni le cèleri ni la ciste mais la carotte est bien présente. Je dirais donc que cette crème, sans avoir pour autant un parfum désagréable, n'est pas non plus un bonheur olfactif... Mais j'ai ici privilégié l'efficacité au parfum.

samedi 11 décembre 2010

Cake amandes/orange

Désolée, pas de photo... il a été englouti trop vite... mais comme il était bien bon je vous mets tout de même la recette !

Il contenait :

- 80g Margarine
- 100g Sucre
- 50g Poudre d'amandes
- 30g Fécule de tapioca
- 130g Eau
- 120g Farine de riz
- 1,5g Bicarbonate de soude
- 40g Écorces d'oranges confites
- 4 gouttes HE Orange douce

Mélanger les ingrédients dans l'ordre indiqué. Verser dans un moule à cake et cuire 45min à 180°.
Bon appétit !

(si vous avez le droit aux œufs, vous pouvez remplacer le tapioca et l'eau par 3 œufs ;-) )

vendredi 3 décembre 2010

Envie d'un atelier à petit prix ?

Avis aux chalonnais !
Jeudi 16/12/2010 aura lieu à la maison de quartier des Aubépins, à Chalon, de 14h à 16h un atelier autour des bases et des recettes simples avec réalisation d'une eau micellaire.
Cet atelier sera proposé à tout petit prix puisque pris en charge essentiellement par la maison de quartier...
Inscriptions en cours auprès du secteur famille de la maison de quartier :
03 85 46 61 27

mardi 23 novembre 2010

Gloss réparateur rubis coco-passion

Voici une recette toute simple de gloss qui fera briller vos lèvres tout en les réparant.
Il contient :

Phase A :
- 10,5g Substitut végétal de lanoline (70%)
- 3g HV Coco (20%)
- 0,9g HV Coco fractionnée (6%)

Phase B :
- 0,24g (2 PINCH) ocre rose (1,6%)
- 0,15g (5 gouttes) Arôme coco (1%)
- 0,15g (5 gouttes) Arôme passion (1%)
- 0,06g (1 SMIDGEN+1 DROP) Mica cuivre (0,4%)

Mettre la phase A au bain-marie afin de bien l'homogénéiser. Puis ajouter les éléments de la phase B et verser dans un contenant approprié.

Coût de revient : pour 15g (un peu plus que mon flacon de 12mL, le prochain coup je ne ferai que 10g) : 1,1€

samedi 20 novembre 2010

Envie d'un cours théorique ? Pensez à la formation Laparé "Fabrication de produits de soins naturels" dont je suis co-auteur

En début d'année, j'ai cherché une formation diplômante (ou au moins certifiante) afin de valider mes acquis d'autodidacte sur la fabrication de produits cosmétiques naturels.
Il y a peu de formations qui existent, surtout si on souhaite pouvoir la faire par correspondance.
La formation Laparé m'a paru la plus intéressante tant au niveau du contenu que du prix.
J'en ai été globalement satisfaite même si je trouvais qu'il y manquait des ingrédients plus modernes (style olivem, cosgard...) et par répercussion que la partie formulation proposait beaucoup de formules à la cire d'abeille.

Suite aux échanges que j'ai pu avoir avec Mme Laparé pendant ma formation, celle-ci m'a proposé de m'embaucher pour enrichir le cours...!!! Proposition flatteuse que j'ai bien sûr acceptée.
J'ai passé mon mois d'octobre sur ce projet et les prochaines personnes qui commanderont le cours auront la nouvelle version (un pdf d'environ 190 pages), enrichie de nouveaux ingrédients, complétée quant aux propriétés des ingrédients et surtout revue sur la partie formulation.

Je vous mets le lien du sommaire (voir page 20).

L'école de naturopathie Laparé est en lien avec la FNCM, c'est pourquoi vous me retrouverez aussi dans les formateurs et partenaires sur leur site.

Une formation pour tout ceux qui veulent acquérir des connaissances théoriques fiables, pour tout ceux aussi qui n'ont pas la chance d'avoir de cours pratiques à proximité de chez eux ! De plus elle est reconnue dans plusieurs pays.

EDIT 12/2011 : IMPORTANT, MERCI DE LIRE CE POST.

jeudi 18 novembre 2010

Sérum de soin des dermatites allergiques

Je suis très fière de ce petit sérum qui se révèle très apaisant et réparateur sur mon eczéma atopique.
Il contient en effet des actifs réparateurs, cicatrisants, hydratants, apaisants et anti-histaminiques. Il pénètre très bien dans la peau. En fait il n'a qu'un défaut : son odeur qui rappelle fortement celle du curry !
A utiliser sur les eczémas, psoriasis, urticaires allergiques... et y compris sur les enfants !

Il contient :

Phase huileuse :
- 13,44g HV Nigelle (44,8%)
- 1,5g Lécithine de soja (5%)

Phase aqueuse :
- 13,38g Gel Aloé véra (44,6%)
- 1,5g Urée (5%)

Troisième phase :
- 0,06g CO2 Calendula (0,2%)
- 0,06g CO2 Camomille allemande (0,2%)
- 0,06g (2 gouttes) Vit.E (0,2%)

Homogénéiser chacune des 2 premières phases en mélangeant tout simplement les ingrédients qui les compose, à froid. Puis, toujours à froid, les émulsionner ensemble avant d'ajouter la troisième phase.

Coût de revient : moins de 1,6€ les 30g.

(le fouet électrique est indispensable pour obtenir ici une texture stable ; si néanmoins votre préparation a tendance à déphaser, ajoutez-y un peu d'ester de sucre)


samedi 13 novembre 2010

Chantilly de karité, parfum des îles

Avec le retour du froid, j'aime alterner ma crème corporelle avec un produit plus nourrissant, tel la chantilly de karité.
Celle-ci a été allégée avec un peu d'aloé et de glycérine et a un délicieux parfum (coco, vanille et tiaré).

Elle contient :

Phase A :
- 25g Beurre Karité (50%)
- 12g HV Coco (24%)
- 2,5g HV Avocat (5%)

Phase B :
- 7,5g Gel Aloé véra (15%)
- 2,5g Glycérine (5%)
- 0,2g Oléorésine vanille (0,4%)
- 0,2g Composition aromatique naturelle Tiaré (0,4%)
- 0,1g (4 gouttes) Vit.E (0,2%)

Triturer la phase A puis monter la en chantilly. Ajouter ensuite les ingrédients de la phase B, tout en continuant de battre.

Coût de revient : moins de 1,7€ pour 50g de produit (soit 100mL)

lundi 8 novembre 2010

Crème verveine poire pour peaux sèches (version hiver)

Quasiment la même crème que ma version pour peaux mixtes et sensibles que j'ai adorée cet été mais un poil plus nourissante, ma peau étant plus sèche sur l'hiver et avec de l'extrait de carottes histoire d'avoir un joli teint...

Elle contient :

Phase huileuse (25%) :
- 4g Olivem (4%)
- 3g Emulsifiant Olive douceur (3%)
- 9g HV Jojoba (9%)
- 5g HV Sésame (5%)
- 4g HV Avocat (4%)

Phase aqueuse :
- 65,5g HA Verveine odorante (65,5%)

Troisième phase :
- 5g Extrait hydroglycériné d'ylang-ylang (5%)
- 2g Extrait aromatique Poire (2%)
- 0,5g Thé vert en poudre (0,5%)
- 0,5g (18 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,4g (14 gouttes) HE Bois de Hô (0,4%)
- 0,5g (1 TAD) Allantoïne (0,5%)
- 0,1g (4 gouttes) Vit.E (0,1%)

Faire chauffer les deux premières phases (70°C) avant de les émulsionner ensemble. Ajouter la troisième phase après refroidissement.
Malgré sa couleur elle ne colore pas la peau.

Coût de revient : un peu plus de 3€ pour 2 pots de 50g de crème.

dimanche 7 novembre 2010

L'arc-en-ciel des îles (savon fouetté)

Le retour du savon fouetté !

Celui-ci contient :

- 75g HV Coco (25%)
- 75g HV Palme (25%)
- 30g Beurre de karité (10%)
- 30g Beurre de cacao (10%)
- 15g Acide stéarique (5%)
- 75g HV Olive (25%)
Soude pour un surgraissage de 2% diluée dans 90g d'Eau déminéralisée

A la trace :
- 24g Monoï (donc surgraissage total à 10%)
- 4,5g Composition aromatique naturelle Tiaré
- 1g HE Orange
- 0,5g de chacun des pigments suivants : jaune citron, rouge pozzuoli, rouge SF, violet et bleu outremers, terre verte de Brentonico (dans l'ordre où ils sont dans le savon)

Moralité le rouge SF (bien rouge pétant à l'origine) vire au prune rosé dans les savons... et se confond du coup avec le rouge pozzuoli... Sinon le savon est comme je l'imaginais.

Savon coupé au bout de 3h !

D'après Soap Calc :
- hardness (29-54) : 52
- cleansing (12-22) : 17
- conditionning (44-69) : 44
- bubbly (14-46) : 17
- creamy (16-48) : 35
- iodine (41-70) : 47
INS (136-165) : 164
(ces valeurs ne tiennent pas compte des ajouts faits à la trace)

Coût de revient : 5,75€ (dont 2€ juste pour le Tiaré) les 6 savons.

EDIT 15/01/11 : ce savon est vraiment étonnant, il produit une mousse d'enfer tout en étant tellement doux qu'on aurait presque l'impression qu'il nourrit plus qu'il ne lave !!


Déshydrater des fruits

Mais qui y-a-t-il donc sur cette photo ? Des fruits secs : à gauche des mirabelles, à droite des pommes (pour être exacte et illustrer le gain de place amené pas la déshydratation : environ 30 pommes dans ce bocal de 2L !).
Mais pourquoi je vous en parle ? Tout simplement parce que ce blog, outre les cosmétiques maison, contient aussi quelques conseils de cuisine bio... et parce que c'est très bon, économique et garanti sans sulfites !
Les fruits secs du commerce ont souvent assez peu de goût et contiennent des conservateurs qui peuvent causer des troubles digestifs...

Les fruits secs faits maison c'est :
- un goût prononcé et sublime (même en partant de pommes sauvages acides, on obtient quelque chose de très bon, comme si la déshydratation sublimait le goût)
- une conservation de 2 ans environ
- une bonne façon d'utiliser les fruits du jardin (le pommier croule sous les pommes... plutôt que d'en jeter ou de faire une overdose de compotes vous faites des fruits secs) qui en plus ont généralement l'avantage d'être sans pesticides
- la possibilité de manger des fruits hors saison (y compris des fruits qu'on ne trouve pas en secs dans le commerce)
- du grignotage bon pour la santé !

On peut déshydrater au four mais le mieux est d'utiliser un déshydrateur. C'est assez long mais comme l'appareil est peu gourmand en électricité ça reste économique.
On peut aussi y déshydrater des herbes, champignons, légumes pour la soupe...
Intégrer à des gâteaux ça peut être très sympa aussi (par exemple des petits morceaux de fraises déshydratées dans des muffins...)

J'espère vous avoir donné envie d'essayer ! En tout cas moi je me régale...

Shampoing solide pour brunes !

Voici ma dernière version de shampoing solide. J'ai conservé une phase huileuse à 15% car elle me permet d'avoir des cheveux brillants jusqu'aux pointes sans pour autant que les racines ne graissent plus vite.
Ce shampoing contient deux ingrédients connus pour sublimer les cheveux bruns : la poudre d'amla et l'HE de romarin à cinéole...

Au final, il contient :

- 19g SCS (38%)
- 12g SCI (24%)
- 5g Poudre Amla (10%)
- 5g Eau (10%)
- 4g HV Jojoba (8%)
- 3,5g Beurre Cacao (7%)
- 1g Acide citrique (2%)
- 0,25g (9 gouttes) HE Romarin à cinéole (0,5%)
- 0,25g (9 gouttes) HE Bergamote (0,5%)

Mettre l'ensemble des ingrédients (sauf les HE) à fondre au bain-marie jusqu'à obtenir une pâte homogène. Ajouter alors les HE et verser immédiatement en moule (que vous placerez 30 min au congélateur avant de démouler).
Pensez à porter un masque pour peser vos poudres !

Coût de revient : un peu plus de 1,4€ les 50g de shampoing.

jeudi 4 novembre 2010

Bougie moulée à la cire d'abeille

Non ce n'est pas une bougie cosmétique, juste une bougie pour le plaisir des yeux et pour la délicieuse odeur miellée de la cire d'abeille.

Elle contient :
- 30g Cire d'abeille (60%)
- 15g HV Noyaux d'abricot (30%)
- 5g Acide stéarique (10%)

Faire fondre ensemble ces 3 ingrédients. Imprégner une mèche de coton de ce mélange avant de la faire prendre bien droite au congélateur puis de la fixer sur son socle.
Verser la bougie dans un moule (ici un pot de yaourt) dès lors qu'elle commence à s'opacifier. Placer aussitôt la mèche au centre.
Démouler lorsque la bougie a bien pris... Et disposer dans un joli bougeoir...
Hum... Ça sent bon...

Coût de revient : environ 60 cts la bougie de 50g...

mercredi 3 novembre 2010

Le macérat des peaux matures

Voici un macérat que l'on peut utiliser comme seule phase huileuse dans une émulsion pour peaux matures.

Il contient :
- 10g poudre de figuier de Barbarie (graines)
- 4 Fleurs (sèches) de Figuier de Barbarie
mis à macérer dans un mélange de 2 huiles :
- 50g HV Avocat (pour ses vertus anti-age)
- 50g HV Coco fractionnée (pour sa résistance à l'oxydation et sa forte pénétrabilité)

Je vous remettrai une photo après filtration... Elle devrait être plus jolie que celle-ci...

jeudi 28 octobre 2010

Savon lait et miel

Un savon d'aspect tout simple mais qui pourtant est sans doute celui qui m'aura donné le plus de mal à la réalisation !

Il contient :

- 336g HV Olive (42%)
- 224g HV Coco (28%)
- 80g HV Macadamia (10%)
- 80g HV Palme (10%)
- 40g Cire d'abeille jaune (5%)
- 40g HV Tournesol (5%)
- Soude pour un surgraissage à 5% diluée dans 280g de lait entier congelé (35% du poids des huiles)

A la trace :
- 32g HV Olive (donc surgraissage total -sans compter le lait- à 9%)
- 40g Miel (5% du poids des huiles)
- 22g Fragrance miel d'acacia

Problème 1 : mes huiles, sous 40°C commençaient à figer (vive la cire d'abeille !), il a donc fallu les maintenir à cette température...
Problème 2 : mon mélange soude+lait était initialement à 20°C (il a donc fallu le réchauffer, sans non plus "cramer" le lait donc sans dépasser 40°C, de façon à ce qu'il soit à la même température que mes huiles...)
Problème 3 : une fois la trace atteinte, le mélange a pris a vitesse grand V, il a donc fallu mouler à la truelle...
J'ai versé en moules individuels pour éviter un éventuel effet volcan (ça a d'ailleurs chauffer dur dans mes petits moules)...

Coût de revient : 7€ les 14 savons
Ils sentent bons !!

D'après Soap Calc :
- hardness (29-54) : 36
- cleansing (12-22) : 19
- conditionning (44-69) : 53
- bubbly (14-46) : 19
- creamy (16-48) : 17
- iodine (41-70) : 59
INS (136-165) : 150
(ces valeurs ne tiennent pas compte des ajouts faits à la trace)

EDIT 15/10/11 : ce savon a pris une jolie couleur beige foncée sur la cure, il est très doux et avec un bon parfum de miel et de lait... très sympa !

mardi 26 octobre 2010

Le kombucha

Connaissez-vous le kombucha, cette boisson riche en probiotiques ?

Le kombucha désigne aussi bien la boisson que le ferment qui permet de l'obtenir, celui-ci se présentant sous la forme d'un disque gélatineux plus ou moins épais (celui sur la photo est relativement jeune), une symbiose entre des bactéries et des levures.

Pour préparer du kombucha, il vous faudra d'abord trouver une souche (elles se donnent de la main à la main, la mienne je la dois à wistiti et je l'en remercie car elle est d'excellente qualité !).
Il faudra la placer dans un récipient avec 10% de boisson kombucha (ou à défaut un peu de vinaigre de cidre) et lui ajouter un thé noir sucré (50/60g de sucre par litre) préalablement refroidit.
Au bout d'une semaine environ vous obtenez une boisson légèrement pétillante, entre le jus de pomme et le cidre.
Si vous laissez le processus se dérouler plus longtemps (un bon mois) vous obtiendrez un vinaigre doux... Personnellement c'est comme ça que j'utilise mon kombucha, sous forme de vinaigre de thé (la boisson est excellente mais j'ai la fâcheuse habitude d'oublier de la filtrer à temps... d'où l'utilisation comme vinaigre).

En bref une boisson économique et excellente pour la santé !

Pensez à utiliser un thé bio et évitez d'utiliser des récipients en métal pour préparer votre boisson...

dimanche 24 octobre 2010

Savon amande et noisette


Mon dernier né, fait dans le super moule Dansmanature ! Le démoulage est d'une facilité déconcertante avec ce moule !

Il contient :
- 200g HV Olive (40%)
- 125g HV Coco (25%)
- 100g HV Palme rouge (20%)
- 50g HV Macadamia (10%)
- 25g Acide stéarique (5%)
- Soude pour un surgraissage à 2% diluée dans 160g Eau déminéralisée

A la trace :
- 35g Beurre de cupuaçu (donc surgraissage total à 9%)
- 7,5g Arôme naturel noisette
- 2,5g HE Amande amer
- 2,5g Absolu de benjoin
- une petite cuiller à café de poudre de châtaignier dans environ 1/4 de la pâte

Couper au bout de 23h (un peu tôt d'ailleurs...)

Coût de revient : 8,5€ (dont 3€ de beurre de cupuaçu... qui s'approchait de sa date de péremption...) les 7 savons (6 tranches plus un individuel).
L'odeur embaume dans toute la maison...

D'après Soap Calc :
- hardness (29-54) : 43
- cleansing (12-22) : 17
- conditionning (44-69) : 51
- bubbly (14-46) : 17
- creamy (16-48) : 26
- iodine (41-70) : 55
INS (136-165) : 157
(ces valeurs ne tiennent pas compte des ajouts faits à la trace)

Edit 18/12/10 : j'aime beaucoup ce savon qui fournit une bonne mousse tout en ayant beaucoup de douceur. C'est aussi l'un des plus parfumés que j'ai fait. Personnellement je sens surtout la noisette mais mon homme sent plus l'amande... Son seul défaut, il mousse jaune pale (la faute à l'huile de palme rouge). Bref une recette à refaire !

dimanche 17 octobre 2010

Crèpes à la chataigne

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas posté une petite "recette de cuisine sans" (sans œuf, sans lait, sans blé ici)... Or c'est la période des châtaignes... Du coup voici une petite recette de crêpes à la châtaigne.

Elles contiennent :
- 150g Farine de châtaignes
- 30g Fécule de tapioca
- 20g Sucre
- 20g Margarine (en pommade)
- une pincée de sel
- 400g Lait d'avoine

Elles sont bien parfumées (normal : 100% farine de châtaignes), j'aime bien comme ça mais, si vous préférez une version moins corsée, vous pouvez très bien les adoucir en faisant moitié farine de châtaignes/moitié farine neutre (riz ou blé si vous pouvez).

samedi 16 octobre 2010

Shampoing liquide embelisseur (avec les TA Plantacare)

Comme je vous le disais dernièrement, Soap opéra m'a envoyé des TA à tester, notamment 3 TA de la gamme des Plantacare, connus pour être particulièrement doux et biodégradables.

J'avoue utiliser peu de TA liquides. Pourquoi ? Tout simplement parce que nous avions jusqu'à aujourd'hui le choix entre la famille des alpha, béta etc, qui si elle donne visiblement de bons résultats peut se révéler agressive pour nos cuirs chevelus, ou la famille des TA de Aroma-zone, certes doux, mais que je ne trouve pas idéale dans les shampoings (pas toujours facile de les répartir uniformément sur le cuir chevelu, difficulté d'y introduire de l'huile tout en conservant une bonne mousse et sans risque de déphasage...).
Du coup j'étais plutôt curieuse de tester une autre famille de TA doux.
Il a d'abord fallu aller à la pèche aux infos, le site de soap opéra étant malheureusement encore peu fourni en information concernant le dosage respectif de ces différents TA.

Bilan des recherches :
- Plantacare 1200up (ou douceur maïs/coco) = Lauryl polyglucoside... apporte de la viscosité et possède un pouvoir conditionneur... par contre a une odeur que je trouve assez désagréable...
- Plantacare 2000 (ou velouté coco) = Decyl-glucoside = La mousse de sucre de Aroma-zone... apporte une mousse abondante et se dose, d'après AZ entre 3 et 30%, d'après macosmétoperso entre 4 et 40%.
- Plantacare punch coco = Coco-glucoside... apporte un côté démêlant et émulsifiant qui le rend intéressant dans les shampoings et pour l'introduction d'huile, d'après macosmétoperso il se doserait entre 3 et 30%.

Tous ces TA ayant un pH autour de 12, un ajustement est obligatoire.

Pour ce premier test, j'ai fait :

Phase A :
- 20% Plantacare 2000
- 10% Plantacare 1200up
- 10% Plantacare punch coco

Phase B :
- 41% Eau
- 2% Acide citrique
- 0,5% Gomme xanthane

Phase C :
- 10% HV Jojoba
- 5% Glycérine
- 0,5% HE Citron
- 0,5% HE Romarin à cinéole
- 0,5% Cosgard

J'ai préparé séparément les phases A et B avant de les mélanger ensemble et d'ajouter la phase C. Vous noterez que j'ai mis un pourcentage relativement important d'huile voulant confirmer le pouvoir émulsifiant du plantacare punch coco.
J'ai obtenu un pH entre 4,5 et 5 donc à la limite inférieure de pH admis en soin capillaire (le prochain coup je testerai avec de l'acide citrique à 1,8%).

1er VERDICT : Déjà aucun déphasage d'huile ! Donc le plantacare punch coco tient ses promesses d'émulsifiant.
Sinon, zhom a testé sous la douche et confirme que ça n'a rien à voir avec les TA liquide de AZ : il note une mousse onctueuse (d'après lui plus onctueuse que les produits du commerce), facile à répartir sur l'ensemble de sa chevelure avec une sensation de cheveux bien propres à l'arrivée...
Je testerai aussi demain et vous ferai part de mon verdict, sur cheveux longs cette fois-ci !
En tout cas c'est prometteur !
2ième VERDICT : Comme promis, mon compte-rendu après test sur ma crinière...
Alors, les plus :
- effectivement on obtient une mousse onctueuse qui tient dans la durée ce qui permet de bien répartir le shampoing sur le crane
- cheveux bien propres, légers et brillants jusqu'aux pointes (les 10% de jojoba doivent y être pour quelque chose)
- permet l'introduction d'un pourcentage important d'huile sans avoir besoin d'ajouter d'émulsifiant
Les moins :
- ça manque encore un peu de mousse à mon gout (peut-être rajouter un peu plus de TA ou diminuer l'huile ou revoir les % respectifs des 3 TA... tests à suivre), mais ceci dit pour un shampoing contenant 10% d'huile elle est déjà honorable !
- sur cheveux longs, sans après-shampoing ça fait quelques nœuds (plus qu'avec les TA de AZ)
- l'odeur du Plantacare 1200up ressort malgré les HE et je ne la trouve pas très agréable (j'associe son odeur à certains détergents et à certaines colles...) et persiste légèrement sur les cheveux... ça me donnerait envie de tester une formule sans celui-ci (mais avec plus de gomme du coup)... à voir...
EN BREF : premier test globalement positif ! Parfait sur cheveux courts et à améliorer sur cheveux longs.

mardi 12 octobre 2010

Chantilly de douche exfoliante au cacao

J'avais des TA, envoyés par Soap opéra, à tester et du beurre de cacao à finir...
Je n'avais plus de gommage...
J'ai décidé de me faire une chantilly de douche exfoliante, c'est à dire un soin à la fois nourrissant, exfoliant et lavant avec une texture épaisse mais aérée...
J'ai choisi, comme TA, l'amisoft car il semble pouvoir constituer à lui seul la base lavante d'un produit et parce qu'il ne demande pas de rééquilibrer le pH.

Cette chantilly contient :
- 50g Beurre de cacao brun (50%)
- 30g Amisoft (30%)
- 10g Ester de sucre (10%)
- 10g Poudre de coques de noix (10%)

Monter en mousse ferme le TA (avec un batteur).
Faire fondre le beurre. Le laisser refroidir quelques instants avant de lui ajouter l'ester de sucre.
Ajouter lentement ce mélange au TA, tout en continuant à battre.
Au besoin placer quelques minutes au frigo avant de battre à nouveau.
Ajouter l'exfoliant. Mélanger.
Mettre en pot.

Appliquer en massage circulaire sur peau humide. L'ester de sucre permet la transformation du beurre en lait au contact de l'eau...

Coût de revient : 4,2€ les 100g (un peu plus de 150mL)

La formule est un poil trop ferme... pour plus d'onctuosité on pourrait remplacer 5% de beurre par une huile... Sinon c'est vraiment très sympa à utiliser.

Logo grimoires

Enfin ! Après plus d'un an et demi d'existence... Grimoires a son logo !!
Il était temps...

Merci à mon petit mari pour cette création (son site c'est par ici) !

samedi 9 octobre 2010

Déodorant "fraicheur verte"

Toujours sur le même type de recette (on ne change pas une équipe qui gagne), voici mon dernier déo.
J'avais envie de notes vertes et c'est plutôt réussi (je pense d'ailleurs que son parfum devrait aussi plaire aux hommes)!
Je précise que malgré sa couleur il ne tache absolument pas...


Il contient :

- 25g Gel Aloé véra (50%)
- 20g HA Hamamélis (40%)
- 4g HV Jojoba (8%)
- 0,25g (9 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,25g (9 gouttes) HE Palmarosa (0,5%)
- 0,2g (1 PINCH) Chlorophylle (0,4%)
- 0,15g (5 gouttes) HE Fragonia (0,3%)
- 0,15g (5 gouttes) Fragrance naturelle Feuilles de figuier (0,3%)

A mettre dans un roll-on.

Coût de revient : 2,75€ les 50g

vendredi 8 octobre 2010

Le programme des cours à l'année

Suite au premier atelier des cours à l'année de créations de cosmétiques maison, nous avons fixé le programme des prochaines séances.
Les ateliers ont lieu le vendredi de 14h à 16h, rue Garibaldi à Chalon-sur-Saône :

- le 22/10/10 : les recettes simples (réalisation d'un produit nettoyant pour le visage type eau micellaire, biphasé...)
- le 12/11/10 : les baumes 1 (construction des recettes puis réalisation d'un baume à lèvres)
- le 26/11/10 : les baumes 2 (réalisation d'un ou deux baumes corporels)
- le 10/12/10 : les produits moussants (réalisation d'un dentifrice et d'un shampoing solide)
- le 14/01/11 : les crèmes 1 (construction des recettes puis réalisation d'une crème visage)
- le 21/01/11 : les crèmes 2 (réalisation d'une ou 2 crèmes corporelles)
- le 04/02/11 : les savons 1 (la théorie)
- le 18/02/11 : les savons 2 (réalisation d'un pain de savons)
- le 11/03/11 : les bougies (réalisation d'une bougie de massage et d'une bougie classique)
- le 25/03/11 : les produits pour le bain (réalisation au choix de plusieurs produits type bombes de bain, bonbons de massage, infusion de bain, sels...)
- le 08/04/11 : les après-shampoings (construction de recettes puis réalisation d'un après-shampoing solide ou liquide)
- les 06/05/11, 20/05/11 et 03/06/11 : thèmes libres avec réalisation de produits en fonction de vos envies...

EDIT : les 2 derniers cours libres seront remplacés par un cours unique de 4h le vendredi 1er juillet après-midi ! Il est possible de se greffer sur ce dernier cours pour 2 ou 4h au choix...

Les contenants ne sont pas fournis.

Vous souhaitez venir au cours à l'année, il n'est pas trop tard pour vous inscrire (les détails ICI).

Vous souhaitez venir ponctuellement sur un atelier : compter 30€/atelier. Si vous n'avez jamais pratiqué il faudra compter de participer en plus à une séance sur les bases (possibilité de vous regrouper pour en diminuer le coût).

Pour vous inscrire, contactez-moi via le bouton contact situé en haut du blog.

jeudi 7 octobre 2010

Liquide vaisselle au citron

Une petite recette de liquide vaisselle maison.


Pour 1 litre, il faut :

- 940g Eau (94%)
- 40g Savon à lessive maison (4%)
- 19g Cristaux de soude (1,9%)
- 1g (35 gouttes) HE Citron (0,1%)


Mettre le savon sommairement râpé, les cristaux de soude et l'eau dans une casserole. Faire chauffer. Quand le mélange est proche de l'ébullition, couper le feu, les morceaux de savons devraient finir de fondre tout seul.
Laisser reposer au moins 12h (le mélange va épaissir et blanchir). Ajouter l'HE, mixer et mettre en flacon.

Coût de revient : moins de 30cts le litre.

Verdict : ça mousse un peu moins que les produits du commerce mais ça lave très bien !
Les amateurs de grosse mousse pourront rajouter un peu de TA solide à la préparation...

EDIT : sur le long terme ça a tendance à figer, j'ai donc du rajouter de l'eau et du coup ça mousse moins. recette à améliorer donc...

samedi 2 octobre 2010

Lait corporel nourrissant hydratant "l'amandé"

Voici mon dernier lait corporel, au parfum naturel d'amandes amères (grâce à l'huile d'amandons de prunes). Il est tout simple mais se veut nourrissant, hydratant et apaisant.

Phase huileuse (35%) :
- 48g HV Amandons de prunes (24%)
- 10g Beurre de cupuaçu (5%)
- 6g Cire n°2 (3%)
- 6g Lécithine de soja (3%)

Phase aqueuse :
- 72g Eau (36%)
- 36,8g HA Fleurs d'orangers (18,4%)

Troisième phase :
- 10g Gel Aloé véra (5%)
- 10g Glycérine (5%)
- 1g (35 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,2g (7 gouttes) Vit.E (0,1%)

Initialement, je comptais mettre plus d'hydrolat de fleurs d'oranger mais je suis arrivée au bout de mon stock...
Mettre les 2 premières phases au bain-marie (70°C) avant de les émulsionner ensemble (vu le grand volume de crème, le batteur électrique est conseillé). Ajouter la troisième phase après refroidissement.

Coût de revient : 7,8€ les 200g (environ 250mL)

vendredi 24 septembre 2010

Le shampoing de ma cob

Ma cob, une amie à moi, m'a demandé, il y a déjà 2 mois (oui déjà...), si je pouvais faire un shampoing pour elle et son chéri... Tous les 2 ont tendance à avoir le cuir chevelu qui gratouille et qui fait des pellicules, dans un contexte de racines grasses/pointes sèches (enfin pour lui les pointes sèches ça m'étonnerait à moins qu'il ne se soit laissé pousser les cheveux depuis notre dernière rencontre :-) ).



Je soupçonne qu'ils réagissent tous deux tout simplement aux méchants SLS des shampoings du commerce mais j'ai tout de même mis quelques actifs régulateurs.

Ce shampoing contient :

Phase A (les tensioactifs) :
- 50g Base moussante douceur (25%)
- 20g Mousse de babassu (10%)
- 10g Douceur coco (5%)

Phase B :
- 95,6g Eau (47,8%)
- 0,6g Acide citrique (0,3%)
- 0,6g Gomme xanthane (0,3%)

Phase C :
- 10g Glycérine (5%)
- 10g HV Jojoba (5%)
- 1,2g (42 gouttes) Cosgard (0,6%)
- 1g (35 gouttes) HE Bergamote (0,5%)
- 0,5g (17 gouttes) HE Cèdre de l'Himalaya (0,25%)
- 0,5g (17 gouttes) HE Lavande vraie (0,25%)

Préparer les deux premières phases (en mélangeant l'ensemble de leurs ingrédients ensemble).
Puis mélanger ensemble la phase A et la phase B. Ajouter la phase C.

Coût de revient : un peu plus de 2,6€ les 200g.

Le shampoing n'est pas jaune, c'est le flacon !

En parallèle, je leur ai fait un shampoing solide.
Ma cob, je t'invite à venir faire ton retour ici après test !

Shampoing solide soin du cuir chevelu

Un petit shampoing solide pour traiter tous les cuirs chevelus qui grattouillent, graissouillent ou font des pellicules mais avec une phase grasse suffisamment importante pour être malgré tout utilisé aussi sur des cheveux longs sans que les pointes ne se dessèchent...


Il contient :

- 40g Sodium cocosulfate (40%)
- 17g SCI (17%)
- 10g HV Jojoba (10%)
- 10g Eau (10%)
- 5g Beurre de cacao (5%)
- 5g CE (5%)
- 5g Shikakai (5%)
- 5g Racines de pivoines (5%)
- 2g Acide citrique (2%)
- 0,5g (17 gouttes) HE Romarin à cinéole (0,5%)
- 0,5g (17 gouttes) HE Cèdre de l'Himalaya (0,5%)

Mettre les ingrédients (sauf les HE) au bain-marie jusqu'à obtenir une pâte homogène. Puis ajouter les HE et mettre en moule.

Coût de revient : moins de 2,65€ les 2 shampoings de 50g.

On peut remplacer le SCI par du sodium cocosulfate (j'utilise le SCI pour finir mon stock).

(Ma cob, un de ses shampoings est pour toi ;-) )

Eau micellaire fruitée

Mes eaux micellaires (= eaux nettoyantes pour le visage) sont de retour avec cette fois-ci une version très fruitée, histoire de prolonger l'été !!
Personnellement j'aime beaucoup le parfum obtenu (et mon homme aussi).

Cette eau micellaire a des vertus antioxydantes, apaisantes et séborégulatrices...

Elle contient :

- 90g HA Cassis (90%)
- 5g Glycérine (5%)
- 3g Mousse de babassu (3%)
- 0,5g (17 gouttes) Extrait aromatique Amandes de cerises (0,5%)
- 0,5g (17 gouttes) Extrait aromatique Fruit de la passion (0,5%)
- 0,5g (18 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,36g (2 DASH) Allantoïne (0,36%)
- 0,14g Poudre de raisin (0,14%)

Mélanger tout simplement l'ensemble des ingrédients ensemble.

Coût de revient : 3,2€ les 100g

mardi 21 septembre 2010

Savon marbré à l'avocat

Je n'avais jamais refait de marbré depuis mon savon de la ferme (marbré quelque peu en relief...), il était temps de remédier à cela !
J'avais envie d'un savon tout doux (avocat, macadamia, olive et sésame...), bien surgras et d'une odeur proche de mon savon automnal que j'avais beaucoup aimé.

Cela donne ceci :

- 225g HV Coco (30%)
- 150g HV Avocat (20%)
- 150g HV Olive (20%)
- 112,5g HV Palme (15%)
- 75g HV Macadamia (10%)
- 37,5g HV Tournesol (5%)
Soude pour un surgraissage à 2% et 262mL d'eau (35% du poids des huiles)

A la trace :
- 28g HV Sésame
- 22,5g HV Avocat
- 12g Préparation colorante pour savons à l'indigo (soit un surgraissage final à 10,3%)
- 7,5g HE Cèdre de l'Himalaya (1% du poids des huiles)
- 4g HE Pamplemousse
- 3,5g HE Lavandin super
- 1g Terre noire des Indes
- 1g Blanc de titane

D'après Soap Calc :
- hardness (29-54) : 41
- cleansing (12-22) : 20
- conditionning (44-69) : 51
- bubbly (14-46) : 20
- creamy (16-48) : 21
- iodine (41-70) : 59
INS (136-165) : 155
(ces valeurs ne tiennent pas compte des ajouts faits à la trace)

Ce savon a été coupé au bout de 42h. Pour l'instant il a exactement la couleur et l'odeur qui j'imaginais...

Coût de revient : 10,5€ les 12 savons.

EDIT 15/11/10 : un bien joli savon (le vert de la base s'est accentué pendant la cure pour devenir vert pistache), avec une odeur bien marquée, une bonne mousse onctueuse et beaucoup de douceur. Tip top pour les peaux sèches !

samedi 18 septembre 2010

Les savons du stage savons du 21 22 août à Lux

Voici les photos des 7 savons réalisés le deuxième jour du stage. Chacun avait personnalisé son savon au gré de ses envies tant au niveau du choix des huiles, que des odeurs ou de son esthétisme...

Vous trouverez :

- le savon de Myriam : un savon calendula/pavot,
- le savon d'Audrey : un savon à l'avocat et au karité coloré aux ultramarines bleue et violette et à la spiruline,
- le savon de Anne : un savon aux huiles de macadamia, sésame et abricot avec du calendula et du rouge pozzuoli,
- le savon de Marie-Laure : un savon calendula/avoine sans palme (mais avec du beurre de cacao) avec un marbrage en surface à l'ultramarine bleue,
- le savon de Chantal : un savon au lait, marbré one pot à l'urucum, le gros qui l'accompagne sur la photo c'est un exemplaire des savons faits le premier jour...,
- le savon de Brigitte : un savon à l'huile d'avocat avec une tentative de coloration one pot (un peu trop brassé avant la mise en moule) avec de la chlorophylle et de la terre verte, parfumé à la litsée citronnée,
- le savon de Corinne, un funnel au macadamia avec des ultramarines rose et violette.

jeudi 16 septembre 2010

Mousse de douche façon fruits rouges

Non je n'abandonne pas mes chers savons !!
J'ai prévu d'utiliser cette mousse sur mon lofa afin d'effectuer des gommages sous la douche...

Elle contient :

Phase A :
- 50g Base moussante douceur (25%)
- 10g Douceur de coco (5%)
- 20g Mousse de babassu (10%)

Phase B :
- 60g HA Cassis (30%)
- 52,3g Eau (26,15%)
- 0,5g Acide citrique (0,25%)

Phase C :
- 4g Arôme naturel fraise (2%)
- 2g (70 gouttes) Arôme naturel amandes de cerise (1%)
- 1,2g (42 gouttes) Cosgard (0,6%)

Préparer séparément les phases A et B avant de les mélanger ensemble. Puis ajouter la phase C. Verser en flacon mousseur.

Le pH final est de 5.

Coût de revient : 4,75€ pour 200g.

samedi 4 septembre 2010

Crème beaux petons

Pour une fois je me suis faite une crème spécialement pour les pieds (d'habitude j'utilise un baume à tout faire). Le but étant de les nourrir et de les assouplir (bref de supprimer la corne disgracieuse) grâce à une phase huileuse importante couplée à des actifs hydratants et réparateurs.

Elle contient :

Phase huileuse (60%) :
- 32g HV Sésame (32%)
- 12g Macérat lavande dans olive (22%)
- 8g Cire olive protection (8%)
- 5g Beurre de karité (5%)
- 3g Lécithine de soja (3%)

Phase aqueuse :
- 25,5g HA Lavande sauvage (25,5%)

Troisième phase :
- 5g Aloé véra (5%)
- 5g Glycérine (5%)
- 3g Urée (3%)
- 0,5g (18 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,5g (18 gouttes) HE Palmarosa (0,5%)
- 0,4g (14 gouttes) HE Menthe verte (0,4%)
- 0,1g (4 gouttes) Vit. E (0,1%)

Coût de revient : environ 2,5€ les 2 pots de 50g

Je vous conseille vivement de la faire au batteur électrique ;-)

jeudi 2 septembre 2010

Savon "tourbillon de couleur"


Envie de tester certains de mes pigments achetés chez Ocres de France.
Envie d'un funnel multicolore dans un moule rond.
Envie de tester l'ajout d'acide stéarique sensé apporter tenue et onctuosité à la mousse.
Voici mon nouveau savon !

Il contient :

- 150g HV Olive (30%)
- 125g HV Coco (25%)
- 75g HV Palme (15%)
- 75g HV Tournesol (15%)
- 50g HV Sésame (10%)
- 25g Acide stéarique (5%)
Soude pour un surgraissage à 2% et poids max d'eau déminéralisée

A la trace :
- 35g HV Sésame (donc surgraissage total à 9%)
- 12,5g Fragrance mûres (2,5% du poids des huiles)
- 1g Violet outremer (dans 1/5 de la pâte)
- 1g Bleu outremer (dans 1/5 de la pâte)
- 1g Rose outremer (dans 1/5 de la pâte)
- 1g Blanc de titane (dans 1/5 de la pâte)
- 1g jaune citron (dans 1/5 de la pâte)

D'après Soap Calc :
- hardness (29-54) : 40
- cleansing (12-22) : 17
- conditionning (44-69) : 56
- bubbly (14-46) : 17
- creamy (16-48) : 24
- iodine (41-70) : 67
INS (136-165) : 145
(ces valeurs ne tiennent pas compte des ajouts faits à la trace)

Coût de revient : moins de 4,25€ les 10 savons !
Il a été coupé (encore un peu trop mou d'ailleurs) au bout d'une 30aine d'heures.

Je sais pas pour vous mais pour moi c'est les plus beaux que je n'ai jamais fait...

Au fait j'essaye de faire évoluer un peu la déco du blog, vous en pensez quoi ?

EDIT 17/10/10 : Sans doute le savon qui mousse le plus que j'ai fait ! Je suis bluffée par la qualité et la tenue de la mousse apportée par 5% d'acide stéarique, j'en remettrai dans mes savons ! Par contre je le trouve un poil moins doux que d'autres (faut dire que son prédécesseur était très très doux) même s'il est tout à fait utilisable sur le corps.

dimanche 29 août 2010

Coloration naturelle chocolat chaud henné/garance/brou de noix



AVANT................... ET .................... APRES



Mon mélange contenait :
- 100g Henné
- 30g Garance
- 30g Brou de noix

Pour le mode opératoire, vous pouvez vous référer à ce post LA.
J'ai laissé poser 4h.

J'ai obtenu une jolie couleur chocolat avec des reflets très chauds qui tirent vers le roux ou l'acajou ; mes cheveux sont aussi plus brillants et plus lisses.
Sur une base plus claire que la mienne, je pense qu'on doit obtenir une couleur qui tire plus vers l'acajou.

Sur les photos : couleur avant et après coloration, détail de la coloration obtenue (on voit mieux les reflets) et photo de ma mixture à appliquer...

Coût de revient : un peu moins 2€ pour mes cheveux épais et longs (160g de poudre).

samedi 28 août 2010

Lait démaquillant à la lavande

Voici mon dernier produit nettoyant pour le visage : une émulsion à froid grâce à l'ester de sucre (autour du thème de la lavande, odeur que je n'aime pourtant pas habituellement mais qui me parle étrangement plus dernièrement... et ça tombe bien vu mon stock d'hydrolat de lavande!!!).


Il contient :


Phase huileuse:
- 5g Ester de sucre (10%)
- 7,5g Macérat lavande dans olive (15%)

Phase aqueuse :
- 37g HA Lavande (74%)
- 0,15g Gomme xanthane (0,3%)

Troisième phase :
- 0,25g (9 gouttes) Cosgard (0,5%)
- 0,05g (2 gouttes) Vit.E (0,1%)
- 0,05g (2 gouttes) HE Lavandin super (0,1%)

Préparer les 2 premières phases séparément avant de les émulsionner lentement ensemble. Ajouter ensuite la troisième phase.

Coût de revient : moins de 75cts les 50g.

mardi 24 août 2010

Article dans le jsl sur le Stage savons organisé à Lux les 21 et 22 août

Quelques petites précisions avant de vous présenter ce troisième article paru aujourd'hui dans le jsl :
- sur la photo, celle qui pèse sa soude porte blouse et gants obligatoires ; Audrey, à ses côtés n'est pas encore en tenue de combat vu qu'elle se contente de peser ses huiles (au vu des fortes chaleurs, les blouses ont été mises au dernier moment). Les masques sont eux obligatoires pour le mélange soude + eau.
- le journaliste n'est venu assister qu'à un moment du premier jour du stage, je me permets donc de compléter ses informations. Pour un premier savon certes "moussant et doux" mais aussi à la trace et à la prise pas trop rapides, j'ai choisi de leur faire faire le premier jour un savon à 40% olive, 30% coco, 15% palme et 15% tournesol (avec des huiles bio) avec un surgraissage additionnel au sésame. Le lendemain, elles ont pu tester le karité, l'avocat, l'abricot, la macadamia... pour encore plus de douceur.
Tous les colorants utilisés pendant le stage étaient naturels (pigments végétaux, ocres naturels...).
Par ailleurs, je vous rappelle qu'un savon maison ne contient jamais "trop de soude" mais toujours un excès d'huile qui lui donne son surgraissage.

Bonne lecture !

Lux. À l’occasion d’un atelier, les participantes ont découvert comment fabriquer du savon soi-même.

Le savon dans tous ses états

Marie-Laure verse avec précaution de la soude caustique dans un récipient, pour peser la quantité nécessaire à la confection de son savon. Photo Y. G.

Ce week-end, un atelier pour apprendre à confectionner des savons de manière naturelle a eu lieu au jardin des Arts matures.

Munies de masques, de gants et de blouses blanches, sept apprenties donnent l’impression de fabriquer des produits dangereux. Pourtant, c’est du savon qu’elles confectionnent, à l’occasion d’un atelier de fabrication organisé par Alice Gaillet-Duxin, responsable de la micro-entreprise Grimoires, spécialisée dans la fabrication de produits cosmétiques maison.

Saponification

La soude, qu’elles manipulent avec précaution, est au cœur du processus de saponification. C’est cette réaction chimique qui permet la réalisation de savons surgras. Mais attention au dosage. « Trop de soude, c’est dangereux pour la peau », prévient Alice, qui supervise cet atelier.

« Je n’osais pas me lancer là-dedans à cause de la manipulation de la soude », explique Chantal. Cette femme, âgée de 54 ans, est une autodidacte. Depuis le mois de novembre, elle s’est mise à faire ses propres produits : gel douche, shampoing, crème pour les mains… et maintenant le savon. « Mes cinq enfants et mon mari n’utilisent plus de gel douche à la maison. Ils se sont mis au savon », explique-t-elle.

« Doux et moussant »

Les participantes sont concentrées. Après de longues explications, le savon n’a plus de secrets pour elles. Pour obtenir un savon « bien doux et bien moussant », ce sont des huiles de noix de coco, de palme, d’olive et de tournesol qu’il faut mélanger, selon Alice.

Les huiles végétales ne sont pas l’unique ingrédient qui entre dans la confection d’un savon. Pour la touche artistique, il est possible d’utiliser des colorants. Présents en petites quantités, ils donnent au savon des teintes qui sortent de l’ordinaire. Mais obtenir l’effet désiré n’est pas une mince affaire. « Il y a une bonne part de surprise en ce qui concerne l’effet des colorants », plaisante Alice.

Du fait de la réaction avec la soude, la couleur d’un élément peut changer radicalement. « Des gens mettent du chou rouge pour colorer le savon. Ce n’est pas rare que cela donne au final un savon qui tire sur le vert plutôt que le violet ! » indique Alice.

De quoi donner une touche de créativité à ce qui pourrait n’être qu’une simple savonnette blanche.

Yves Gurcan

Publié le 24/08/2010


Avec mes remerciements à Yves Gurcan.